Communiqué du conseil des ministres du Mercredi 22 Novembre 2017

272
Monsieur Koné Bruno, Porte-parole du Gouvernement ivoirien

Le mercredi 22 novembre 2017, un Conseil des Ministres s’est tenu de 11h00 à 12h30, au Palais de la Présidence de la République à Abidjan, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’Etat.

L’ordre du jour de cette réunion comportait les points suivants :

A/-Mesures Générales
Projets de loi et d’ordonnances
Projets de décrets
C/-Communications
D/-Divers

C/– COMMUNICATIONS

1- Au titre du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, en liaison avec le Ministère des Eaux et Forêts, le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques, le Ministère de l’Economie et des Finances, le Ministère de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable et le Secrétariat d’Etat auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat ;

Le Conseil a adopté une communication relative au Programme National d’Investissement Agricole II (2018-2025).

Le PNIA II, élaboré en ligne avec le PNIA 1 est l’unique cadre harmonisé de l’ensemble des interventions dans le secteur agricole. Il couvre les sous-secteurs de l’élevage, de l’agriculture, de la pêche, de l’aquaculture, la gestion de l’environnement, les questions de sécurité alimentaire et nutritionnelle, ainsi que les problématiques de développement rural et de résilience des populations. Ainsi, le PNIA II aspire à une agriculture ivoirienne durable, compétitive et créatrice de richesses soutenues.

A cet égard, la 2e génération du PNIA comprend six (06) programmes articulés autour du renforcement et du développement de la valeur ajoutée agro-sylvo-pastorale et halieutique et la stimulation d’une croissance inclusive en vue de garantir le développement rural et le bien-être des populations.

Par ailleurs, en réponse à la nécessité d’une meilleure synergie d’action et de résultats, le PNIA II innove avec l’intégration de l’approche des zones « d’Agro-Pôles ». Ainsi, neuf (09) zones d’agro-pôles ont été définies et chacune d’elle intégrera en amont toutes les activités qui permettent d’améliorer la productivité agricole. En aval, la zone d’agro-pôles prendra en compte toutes les activités et besoins de l’ensemble des acteurs privés et publics pour la conservation, la transformation et la commercialisation des produits agricoles.
La mise en œuvre du PNIA II sera séquencée sur les périodes 2018-2020 et 2021-2025 et son coût global a été évalué à 11 905 milliards de francs CFA.

2- Au titre du Ministère des Ressources Animales et Halieutiques, en liaison avec le Ministère de l’Economie et des Finances, le Ministère de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme et le Secrétariat d’Etat auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat ;

Le Conseil a adopté une communication relative à l’aménagement de la Convention Etat/SIVAC pour la mise en œuvre du Partenariat Public/Privé entre la Société Ivoirienne d’Abattage et de Charcuterie (SIVAC) et la Coopérative des Eleveurs de Porcs de la Région de Lamballe/France (COOPERL ARC ATLANTIQUE).

La Convention Etat/SIVAC a été signée en mars 1995 en vue d’affranchir notre pays de la dépendance des approvisionnements extérieurs en protéines animales, à travers le développement de la filière porcine nationale. Aussi, les aménagements apportés à la convention visent essentiellement à mettre celle-ci en cohérence avec les nouveaux enjeux liés au développement de la filière porcine afin de créer de réelles opportunités d’investissement à tous les niveaux de la chaine de valeur du secteur et d’assurer un niveau élevé de protection de la santé des consommateurs et de l’environnement.
Les investissements prévus dans le cadre du partenariat entre la SIVAC et la COOPERL ARC ATLANTIQUE sont de l’ordre de cinq (05) milliards de francs CFA sur les 05 premières années.
Aussi, le Conseil a donné son accord pour la signature de la nouvelle convention Etat/SIVAC.

3- Au titre du Ministère des Ressources Animales et Halieutiques, en liaison avec le Ministère des Affaires Etrangères et le Ministère de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur ;

Le Conseil a adopté une communication relative à l’inauguration et à la dédicace des Points de Débarquement Aménagés à Locodjro et à Grand Lahou.

Sa Majesté le Roi du Maroc a fait don à la Côte d’Ivoire, lors de sa visite en mars 2013, de deux (2) Points de Débarquement Aménagé à Locodjro et à Grand-Lahou, d’une valeur de 3,347 milliards de francs CFA. Chaque point de débarquement comprend :
– une halle de poissons ;
– un espace fumage ;
– un espace froid ;
– un espace de stockage ;
– un atelier de maintenance ;
– des espaces communs (bureaux, infirmerie, garderie d’enfants ; restauration, etc.).
Aussi, le Conseil des Ministres a autorisé l’inauguration et décidé de baptiser ces deux (02) infrastructures respectivement « Point de Débarquement Aménagé MOHAMED VI de Locodjoro » et « Point de Débarquement Aménagé Alassane Ouattara de Grand-Lahou », de façon à exprimer la gratitude de la Côte d’Ivoire à Sa Majesté et à traduire l’excellence des relations de coopération entre les deux pays.

Fait à Abidjan, le 22 novembre 2017
Bruno Nabagné KONE
Ministre de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste,
Porte-parole du Gouvernement
porteparoledugvt@telecom.gouv.ci