Vincent Lohouès démissionne de la présidence du conseil d’administration du FISH

122
Vincent Essoh Lohoues, PDG de l'usine ITCA de Dabou, ex PCA du Fonds Interprofessionnel de Solidarité Hévéa (FISH)

06 février 2017 (lepaysan.ci) L’ancien Ministre Vincent Essoh Lohouès a démissionné de la présidence du Conseil d’Administration du Fonds Interprofessionnel de Solidarité Hévéa (FISH) depuis le 16 janvier, au cours d’une réunion de ce conseil, rapporte une note d’information transmise à l’AIP.

Jusqu’à la prochaine assemblée générale, son intérim sera assuré par le député Jules Dally. Il totalise plus de 30 ans de présence et de luttes incessantes dans la filière hévéa. Au sein du FISH, il a œuvré pour le bien être des petits producteurs de caoutchouc naturel.

Au nombre de ses acquis, figurent la suppression de la quote-part « investissement (IQ5) »de 49,15F sur le kg de caoutchouc naturel, et prélevé au détriment des petits producteurs, la suppression de la quote-part « commercialisation » de 10F/kg toujours au détriment du petit producteur, la suppression de la quote part « frais financiers » de 5F/kg, toujours au détriment du petit producteur, le relèvement du Taux DRC qui passera de 50% à 60% et la libéralisation de la filière (commercialisation et industrialisation).

D’autres actions de développement de la filière sont aussi à mettre à son actif. Il s’agit de la création de la société ITCA, avec l’usine ITCA de Grand-Bouboury à Dabou, la mise sur pied des ponts bascules de Bouboury, de Grand-Lahou, de Sikensi, d’Attinguié, de Soubré, de Béttié, Gagnoa, de Lopou (Dabou) etc et la création de la Société d’Investissement de Cote d’Ivoire (SICI).

Aujourd’hui, il laisse un FISH fort de 22 924 planteurs, soit 18% des planteurs en Côte d’Ivoire, estimés à 126 000 et qui produisent 115 440 tonnes, soit 27,70% de la production nationale, précise-t-on dans le document.

Source : AIP