SIETTA 2016 : L’ANADER partage son expertise en matière d’anacarde

237
Dr Sidiki CISSE, Directeur Général de l'ANADER

21 novembre 2016 (lepaysan.ci) L’ANADER, Agence Nationale d’Appui au Développement Rural  a marqué sa présence à la 2èmeédition du Salon International des Équipements et Technologies de Transformation de l’Anacarde (SIETTA) qui s’est tenu du 17 au 19 Novembre 2016 au au palais de la culture  de Treichville (Abidjan) sous le thème ” Une industrialisation de la filière anacarde citoyenne pour une Côte d’Ivoire nouvelle”.

 Cet évènement organisé par le conseil du coton et de l’Anacarde, en collaboration avec le Ministère de l’Industrie et des Mines et le Ministère de l’Agriculture a pour objectifs  entre autres, de promouvoir les équipements et technologies de transformation de l’Anacarde, de sensibiliser les investisseurs potentiels à s’engager dans le secteur de la transformation de l’Anacarde mais surtout d’assurer le transfert vers la Côte d’Ivoire de technologies plus adaptées et l’amélioration de la productivité des entreprises qui sont dans le domaine de la transformation de la noix de cajou afin de faire de notre pays un acteur majeur de l’industrialisation de l’anacarde.

Cet évènement dont la cérémonie d’ouverture s’est tenue le jeudi 17 novembre 2016 en  présence  de S.E.M Daniel Kablan Duncan, Premier Ministre,  Ministre de l’Économie,  des Finances et du Budget et de plusieurs membres du gouvernement dont, M. Jean Claude Brou, Ministre de l’Industrie et des Mines et de  M. Adama Coulibaly, Directeur Général  du Conseil Coton Anacarde et par ailleurs Commissaire Général du SIETTA.Et plusieurs autres autorités Ivoiriennes.

Le SIETTA qui a pris fin le samedi 19 novembre 2016 a été marqué par la présence de membres de gouvernements des pays acteurs dans le développement de la filière anacarde notamment, le Bénin, le Togo. On a également noté la participation d’opérateurs économiques et industriels  venus de différents continents  et d’autres  acteurs majeurs de la filière anacarde tant au plan national qu’international.

Ce fût l’occasion pour le  DG  du conseil Coton Anacarde et Commissaire Général du SIETTA,  M. Adama Coulibaly d’exprimer sa satisfaction relativement au taux de visiteurs du Sietta 2016 qui étais de 12 000 contre 4000 en 2014. Il a déclaré en outre que  « le SIETTA vise à accroître le taux de transformation dans les pays africains producteurs d’anacarde en créant des conditions d’accessibilité des équipements technologiques de transformation locale. »

 Le Premier Ministre,  dans son adresse, a exhorté et encouragé les investisseurs, les banques et les équipementiers à se donner à fond dans le développement durable de l’anacarde. Il dira en substance  que  « La Côte d’Ivoire produit plus de 700 000 tonnes de  noix de cajou par an, ce qui fait désormais, de notre pays le premier producteur mondial. Malheureusement sur ces 700 000 tonnes, il y a à peine 10% qui sont transformées localement » a déploré le Premier ministre. Il s’agit donc, a-t-il poursuivi, « de faire en sorte que de plus en plus d’Ivoiriens s’intéressent à cette activité et de mettre à la disposition de ces personnes, des équipements qui leur permettent de produire, de transformer et d’exporter pour accroître la valeur créée localement », car selon lui, « l’ambition de notre pays c’est de transformer à 100% les noix produites en Côte d’Ivoire en 2020 »

L’ANADER, en tant que structure de Conseil Agricole accompagnant les producteurs de noix de cajou dans la  mise en œuvre de bonnes pratiques agricoles a marqué sa présence à ce salon par l’animation d’un stand, à travers sa Coordination Coton Anacarde et le E. extension  qui est un nouvel outil de vulgarisation par voie électronique.Les experts de l’Anacarde de l’ANADER à savoir M. Traoré Bassoumori Coordonnateur National de la filière coton anacarde et M. Soro Klotioloman Coordonnateur Adjoint ont partagé avec de différents pays l’expérience et le savoir-faire de l’ANADER au cours du panel.

Cette  journée fut  également l’occasion pour les responsables de l’Agence, en l’occurrence, le Directeur Général, Dr SIDIKI Cissé  de l’ANADER,  de rencontrer des partenaires pour renforcer leur coopération avec l’Agence.

Rappelons que le Sietta 2016 a été marqué par deux évènements  majeurs, de chèque a 7 entreprises transformatrices de cajou et  la signature du  mémorandum pour la création de la Plateforme des pays producteurs d’anacardes notamment la Cote d’Ivoire le Bénin, le Togo, le Cameroun, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Burkina Faso. Cette plateforme a pour objectif de créer une synergie d’action des pays membres face aux nombreux défis liés à l’industrialisation de la filière anacarde.