SIETTA 2016 : Les grands moments de la fête de l’anacarde à Abidjan

134
Photo de famille marquant la fin du SIETTA 2016

24 novembre 2016 (lepaysan.ci) Sous le thème « une industrialisation de la filière anacarde citoyenne pour une Côte d’Ivoire Nouvelle », la deuxième édition du Salon International des Equipements et des Technologies de Transformation de l’Anacarde (SIETTA) a pris fin le samedi 19 novembre 2016. Pour vous, l’équipe de www.lepaysan.ci est revenu sur les meilleurs moments de ce salon qui au fur des années draine de plus en plus d’équipementiers venus de tous les continents.

Création du Conseil Consultatif et Technique International du Cajou (CCTIC)

Cette deuxième édition du SIETTA a été marquée incontestablement par la création du Conseil Consultatif et Technique International du Cajou (CCTIC) dont Le but majeur est de doter l’Afrique d’un cadre de concertation afin de développer et soutenir de façon durable la production et l’industrie de l’anacarde.   img_5161

Par ailleurs, à travers cette plateforme, l’Afrique veut se positionner comme leader mondial de la production et de la transformation de l’anacarde à l’horizon 2025. En effet, la production de la noix de cajou de l’Afrique représente à elle seule 60% du volume mondial et 90% de l’offre mondiale. Le CCTIC devient ainsi l’organe suprême du secteur de l’anacarde en Afrique et pourrait influencer le cours mondial de la noix de cajou.

Il est important de souligner que Le CCTIC est né des recommandations faites par les pays africains producteurs d’anacarde lors de la première édition SIETTA en 2014.

La Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de l’anacarde avec 702. 510 tonnes en 2015, soit 24,22% de l’offre mondiale, a été désigné par les pays africains producteurs d’anacarde présents à cette rencontre à savoir le Bénin, le Burkina Faso , le  Cameroun, la Guinée-Conakry, le Ghana, la Guinée-Bissau et le Togo pour abriter le siège de l’organe. Le Secrétariat exécutif est également assuré par la Côte d’Ivoire.

 29 équipementiers présents au Palais de la Culture d’Abidjan

10 en 2014, ce sont en 2016,  29 équipementiers venus de l’Italie, la France, le Sri Lanka, le Vietnam et la Chine qui ont pris part à cette deuxième édition du SIETTA, preuve que le salon est en train de gagner en notoriété. Parmi ces 29, on dénombre 6 nationaux et 23 internationaux dont 12 ont exposé des équipements en grandeur nature.

machine-sotic

Un don de 840 millions de FCFA fait aux transformateurs ivoiriens

Le Premier Ministre Daniel Kablan Duncan l’a rappelé lors de son allocution à la cérémonie d’ouverture du SIETTA 2016, l’objectif du gouvernement ivoirien est de parvenir à transformer 100% de la production locale d’anacarde d’ici à 2020. Pour encourager ainsi la transformation locale, huit transformateurs ont reçu des subventions pour le développement de leurs activités.

Selon le Chef du gouvernement ivoirien le cajou constitue l’un des produits dont il nous faut développer la transformation, eu égard à son potentiel de création de valeur ajoutée, d’emplois et de richesses et à son impact sur les autres secteurs industriels notamment celui des emballages, de la logistique, et du transport.  Le Premier Ministre Kablan DUNCAN pose avec les récipiendaires

Le Directeur Général du Conseil du Coton et de l’Anacarde, Dr Adama Coulibaly a quant à lui exhorté les acteurs de la filière-anacarde à se tourner vers l’avenir en faisant de la transformation de la noix de cajou, une priorité.

6.000 visiteurs présents au SIETTA 2016

Avec une moyenne de 120 visiteurs par jour et par stand, une mention spéciale a été donnée au Conseil du Coton et de l’Anacarde (CCA) pour la réussite de l’événement qui s’est déroulé sans incidents majeurs.

img_6419

Des conférences-débats alimentés par sept thèmes, des rencontres d’affaires (B2B), des animations artistiques et culturelles, des présentations de stands sur la SIETTA TV, des dégustations de mets et projections de films sur les équipements, la confection de certains produits dérivés… ont tenu en haleine durant ces trois jours tous les participants, qui ont exprimé leur satisfaction devant la réussite de cet événement majeur du monde agricole ivoirien. Vive le SIETTA 2018 !!!

D.S (lepaysan.ci)

La cérémonie de clôture en images