SIA 2017 : l’ANADER présente sa stratégie d’utilisation des TIC dans l’agriculture

0
75
L'ANADER a présenté sa stratégie d'utilisation des TIC dans l'agriculture ivoirienne

28 février 2017 (lepaysan.ci) A l’occasion d’un panel organisé lundi au 54ème Salon international de l’agriculture de Paris (SIA 2017), l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) a expliqué sa stratégie innovante sur l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans l’agriculture ivoirienne.

Portant sur le thème « Les TIC dans l’agriculture : enjeux et perspectives pour le développement durable », cette communication a été présentée par l’universitaire Sahifo Gbo, conseiller technique du directeur d’appui aux filières de productions végétales et animales à l’ANADER.

Soulignant l’importance des TIC dans tous les secteurs socioéconomiques dont l’un des segments phares est l’agriculture, M. Gbo a noté que depuis 18 mois, l’ANADER expérimente des outils innovants fournissant une gamme de services divers par voie électronique.

Ceux-ci consistent en la collecte d’informations dans les exploitations agricoles en temps réel, la production de données statistiques sur les productions agricoles, la mise en place de bases de données, la gestion d’alerte en temps réel, la diffusion de messages techniques relatifs aux bonnes pratiques agricoles, la sensibilisation des exploitants sur divers sujets.

Ces services électroniques (centre d’appel, serveur vocal, E-Lab, réseau d’experts) ont un impact certain sur l’accroissement de la productivité et de la compétitivité au niveau des producteurs agricoles et des filières, de même qu’ils améliorent la performance globale de l’ANADER.

L’utilisation des TIC ouvre de nouvelles perspectives à la vulgarisation agricole dans le but de rendre l’agriculture plus compétitive, plus rémunératrice tout en améliorant la sécurité alimentaire, a conclu Sahifo Gbo.

Sa présentation s’est déroulée en présence notamment du DG de l’ANADER Dr Sidiki Cissé, du PCA Kouamé Brou, de Guy Faure (CIRAD) ainsi que de représentants de pays amis de la Côte d’Ivoire, à savoir le Maroc, le Sénégal, le Mali et l’Algérie.

Source : AIP

LAISSER UN COMMENTAIRE