SARA 2017 : L’APROMAC rend hommage à plus de 200 producteurs issus du collectif COP-HEVEA

198
Une productrice recevant son diplôme des mains de M.Bamba Sindou, Président de la Chambre d'Agriculture de Côte d'Ivoire

 

23 novembre 2017 (lepaysan.ci) Mardi 21 novembre, la cinquième journée du Salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales d’Abidjan (SARA) a été marquée par les distinctions offertes par l’Association des Professionnels du Caoutchouc Naturel de Côte d’Ivoire (APROMAC), la faitière des acteurs du secteur de l’hévéa de Côte d’Ivoire à plus de 200 producteurs venus de plusieurs régions productrices d’hévéa et regroupés au sein du Collectif des Organisations Professionnelles Agricoles de la Filière Hévéa de Côte d’Ivoire  en abrégé COP HEVEA. Cela, en présence du Président de l’APROMAC Fulgence Koffi et de plusieurs responsables du monde agricole ivoirien dont Bamba Sindou, Président de la chambre d’agriculture de Côte d’Ivoire et de Koblavi Michel Dibi président de la COP HEVEA.

Le Premier responsable de COP-HEVEA, Koblavi Michel Dibi s’est dit honoré par ces différentes distinctions obtenues par les producteurs issus du collectif qu’il dirige. « Notre collectif regroupe sept grandes associations sur les 9 que compte la filière, il ‘sagit de OPNC, Aprocanci, fenascoophci, Aplahci, Ajamci, Opheci Aprehci. L’enjeu pour nous en participant au SARA 2017 est de fédérer toutes les structures pour aller à l’interprofession. C’est ce qui explique la forte mobilisation des producteurs à ce salon. Nous profitions également de cette fête de l’agriculture ivoirienne et africaine en général que constitue le SARA pour leur demander de s’inscrire dans le programme d’identification car tout est en train d’être mis en œuvre pour créer le collège des producteurs. » a-t-il indiqué

Faisant référence au thème du SARA 2017 qui est «  transformation structurelle de l’économie agricole face aux changements climatiques », le président Fulgence Koffi de l’Apromac a souligné qu’on peut produire des meilleurs rendements sans pourtant détruire le climat. Enfin, il a rappelé que l’APROMAC est la structure de tous les producteurs qui s’intéressent à la culture d’hévéa.

Pour rappel, la Côte d’Ivoire est premier pays africain producteur d’hévéa et septième producteur au niveau mondial. Le pays a fait de la transformation du caoutchouc une priorité depuis l’ascension du Président Alassane Ouattara à la tête du pays.

D.S (www.lepaysan.ci)