SARA 2017 : L’ANADER développe l’importance des Tics dans l’agriculture

134
Coulibaly Siaka Minayaha, a félicité l'ANADER pour les initiatives favorisant le développement de l'agriculture ivoirienne

22 novembre 2017 (lepaysan.ci) le jour 5 du salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales a été consacré à l’Agence d’Appui au Développement Rural (ANADER). L’agence au service du développement rural a profité pour développer deux thèmes à savoir «  le Conseil Agricole et le changement climatique » et « le Tic dans l’agriculture » lors des panels organisés en présence du Directeur de cabinet du Ministre de l’Agriculture et de tous les responsables de l’ANADER.

Pour Dr Sidiki Cissé, Directeur Général de l’ANADER, il s’agit d’une journée d’information et de partage « nous sommes chargés de dispenser les bonnes pratiques et techniques, en vue de lutter contre le changement climatique. L’avènement  des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC ) sont des facteurs qui sont nouveaux. Il faut pouvoir les étendre à tous les acteurs du monde agricole. Nous avons partagé sur les deux thématiques de la journée pour dire aux acteurs du monde paysan que les Tics peuvent rendre des services énormes. » a indiqué le DG

Par ailleurs, Dr Sidiki Cissé a appelé les agriculteurs à adopter de bonnes pratiques agricoles, à changer de mentalité et à utiliser de nouvelles technologies afin de mieux cultiver.  « Nous sommes au SARA en tant que partenaire privilégié du monde agricole afin de permettre aux exploitants agricoles d’améliorer leurs conditions de travail, leurs rendements et leurs productivités » a-t-il conclu.

Coulibaly Minayaha, Directeur de Cabinet représentant le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural à encourager les agents de l’ANADER à apporter plus d’initiatives pour le développement du monde rural non sans appeler ces dernier à transmettre leur savoir-faire avec patience aux producteurs. « Nous devons avoir une agriculture durable, et pour cela, nous devons améliorer nos méthodes. Nous comptons sur l’ANADER pour que l’agriculture ivoirienne se développe. » a-t-il plaidé.

D.S (www.lepaysan.ci)