Programme d’Appui à la Production Vivrière et à la Sécurité Alimentaire (PAPV-SA) : Le groupe italien Africa Building accorde un financement de 295 milliards de Fcfa à la FENASCOVI-CI

0
135
Dans le cadre du PAPV-SA, le groupe italien Africa Building accorde un financement de 295 milliards de Fcfa à la FENASCOVI-CI

18 février 2017 (lepaysan.ci) Dans le cadre du Programme d’Appui à la Production Vivrière et à la Sécurité Alimentaire (PAPV-SA), Le groupe italien Africa Building a accordé un financement de 295 milliards de Fcfa à la Fédération nationale des sociétés coopératives de vivriers de Côte d’Ivoire (Fenascovi-ci) pour la réalisation des projets agricoles.

L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse jeudi, par la présidente de l’organisation, Francisca Tirelli, en présence de la présidente de la Fenascovi-ci, Irié Lou Colette et des représentantes de coopératives, lors d’une présentation du projet dénommé « PAPV-SA ».

Ce financement est accordé sous forme de prêt pour un taux de 2,5% avec trois années de grâce pour le remboursement qui peut aller jusqu’à 30 ans, a expliqué la présidente du groupe italien Africa Building. Le projet démarre « maintenant » mais le calendrier de financement sera disponible fin février, a-t-elle poursuivi, indiquant qu’un protocole devrait être signé avec l’organisation faitière.

La Présidente du Conseil d’administration de la Fenascovi-ci s’est réjouie de ce financement qui devrait créer 3,5 millions d’emplois en Côte d’Ivoire. Il s’agit d’impulser une nouvelle économie agricole et de créer des entrepreneurs agricoles. Et ce, dans un élan de partenariat avec les femmes paysannes, a indiqué Mme Francisca Tirelli. Elle a relevé que onze cultures sont concernées par le projet PAPV-SA. Il s’agit du riz, du maïs, du manioc, de la mangue, du sésame, du gombo, de l’oignon, de la banane, de la tomate, de la pomme de terre et du piment. La présidente de la FENASCOVI-CI, Irié Lou Colette a exhorté les femmes paysannes à s’investir dans ce projet et à travailler avec détermination. Elle a remercié les bailleurs de fonds pour l’accompagnement pour ce projet agricole d’envergue qui intègre tout le circuit de production et de commercialisation.

Quatre sociétés italiennes, spécialisées dans la logistique agricole et l’énergie renouvelable vont accompagner les bénéficiaires dans la réalisation de leurs projets. Irié Lou Colette a fait savoir que 50.000 hectares peuvent être déjà exploités sur 150.000 hectares disponibles.

Pour rappel, le programme Papva-Sa vise à terme la création de 3,5 millions d’emplois. Plus de 50 mille hectares de terre cultivable seront utilisés.

Dans le cadre de ce même programme d’appui à la production vivrière et à la sécurité alimentaire (Papv-Sa), la première pierre d’une usine de transformation de manioc a été posée le mercredi 7 décembre 2016 dans la localité de Yaou dans la commune de Bonoua. L’inauguration de cette usine de transformation de manioc est prévue dans 24 mois.

La Fédération nationale des sociétés coopératives de vivriers de Côte d’Ivoire (FENASCOVICI) va construire un grand centre de collectes à Attinguié (sous-préfecture d’Anyama). La pose de la première pierre de ce centre a eu lieu le samedi 11 juin 2016, en présence de Jean-Louis Billon, alors ministre du Commerce. bâti sur 24 hectares, ce sera le plus grand hall vivrier d’Afrique.

Créée en 1998, la Fenascovici regroupe à ce jour plus de 1800 coopératives et groupements repartis à travers les 31 régions dont deux districts. Elle participe à la production en fournissant des intrants, des semences et produits phytosanitaires aux coopératives productrices.

Source : abidjan.net

LAISSER UN COMMENTAIRE