Les producteurs d’hévéa de Tanda invités à unir leur force

0
88
Le premier vice-président du Collectif des producteurs de l’hévéa de Côte d’Ivoire (Cop-hévéa), Yobouet Yao s'adressant à l'assistance

19 juin 2017 (lepaysan.ci) Le premier vice-président du Collectif des producteurs de l’hévéa de Côte d’Ivoire (Cop-hévéa), Yobouet Yao, invite les hévéaculteurs de Tanda (Nord-Est, région du Gontougo) à unir leurs forces pour leur propre bien et pour celui de la filière.

Il a lancé cet appel lors d’une rencontre tenue vendredi  à la mairie de Tanda. « Nous sommes ici dans le cadre d’une tournée de sensibilisation pour amener les producteurs de la région à s’organiser d’abord en coopérative, ensuite, à s’unir au sein de la Cop-hévéa afin, enfin, à avoir un seul interlocuteur auprès de l’État et des bailleurs de fonds », a expliqué M. Yobouet.

Pour le premier vice-président de Cop-hévéa, le but de cette union est d’organiser la filière pour sortir de l’anarchie et de la pauvreté dans lesquels se trouvent les producteurs depuis quelques années.

Pour y parvenir, il mise sur les coopératives et sur l’importance de la géolocalisation des plantations qui, non seulement, permet d’immatriculer et d’identifier les champs mais aussi d’éviter les cas de vols de produits.

Le président de la Fédération nouvelle société coopérative et membre de la Cop-hévéa, Kadjo Emmanuel, juge pour sa part opportun de taire « les querelles internes » pour la mise sur pied d’un collectif dans l’optique de lutter efficacement pour le bien-être des producteurs.

Maître Yaoua Sakoua Monica, secrétaire générale de la mairie de Tanda a, au nom du maire Koné Amadou, tenu à les encourager les producteurs d’hévéa pour  cette initiative.

Avec 1442 plantations enregistrées, la région du Gontougo compte 1399 planteurs pour près de 2500 hectares dont 306 sont en production.

Source : AIP

LAISSER UN COMMENTAIRE