Le Premier Ministre apporte son soutien aux femmes du vivrier de N’Gbèkro

191

13 août 2017 (lepaysan.ci) Pour son 6ème anniversaire, l’association Moyé (bénédiction, en langue locale Baoulé) regroupant les femmes du vivrier du village de N’Gbèkro (12 km de Yamoussoukro) a une reçu samedi, une somme 4 500 000 FCFA offerte par son parrain, en l’occurrence le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, pour soutenir ses activités.

La présidente de Moyé, Kouadio Aya Dénise Kouadio a reçu l’enveloppe des mains du ministre du Commerce, de l’Artisanat et des petites et moyennes entreprises, Souleymane Diarrassouba qui représentait le Premier ministre lors de la célébration organisée en présence des élus et des cadres de la localité.

L’association Moyé est constituée d’environ 200 femmes qui ont décidé d’associer leurs énergies, leurs volontés et leurs rêves, pour se construire et bâtir leur village. L’association a pour objectifs, l’unité des femmes et leur autonomisation, la lutte contre la pauvreté, et l’exode rural des filles.

Le groupement des femmes, par ses cotisations et les revenus générés par ses activités agricoles, a pu se doter d’un équipement de base, une broyeuse et un pulvérisateur, réalisé leurs champs de manioc, d’arachides, de maïs et de soja.

« Notre souhait est de disposer des broyeuses des tricycles et voulons demeurer mobiliser auprès du président de la République et du Premier ministre pour la noble mission à savoir l’émergence de notre pays », a confié la présidente de Moyé, Dénise Jouadio.

« Votre parrain, partage votre volonté de réduire la pénibilité des tâches des membres de votre association. Dès la semaine prochaine, il vous sera convoyé un certain nombre d’équipements pour vous permettre d’être encore plus engagées dans la production vivrière, et dans les actions d’autonomisation », a promis le ministre du Commerce.

Diarrassouba Souleymane a fait également savoir que des fonds existent dont le Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FACI) de la première dame Dominique Ouattara et le fonds de soutien aux femmes entrepreneurs mis en place par son département. « Votre organisation est éligible à ces fonds qui devraient vous permettre de financer et développer vos projets, de renforcer votre autonomie, et de vous assurer un progrès durable », a-t-il déclaré.

Le ministre du commerce en encouragé les femmes de N’Gbèkro pour leur contribution à la lutte contre la pauvreté. Il a exhorté l’association Moyé à demeurer le fer de lance de l’union et la solidarité, pour l’accélération des projets de développement. Il a également rassuré que les engagements d’investissement pris par le gouvernement à l’égard des populations sur les questions d’infrastructures, notamment le collège de proximité, l’équipement du Centre de santé du village et de l’eau potable seront tous satisfaits.

Source : AIP