Les pluies diluviennes pourraient réduire la récolte cacaoyère principale 2017/2018 de 20 à 30%

0
124

11 juillet 2017 (lepaysan.ci) En Côte d’Ivoire, les exportateurs prédisent une baisse comprise entre 20 et 30% de la récolte de cacao de la saison principale 2017/2018 en raison des pluies excessives tombées dans de nombreuses régions de la ceinture cacaoyère.

Dans les régions de Sassandra et de San Pedro notamment, les précipitations enregistrées jusqu’au 20 juin dernier ont été supérieures à celles mesurées un an plus tôt, d’après les données du service météorologique ivoirien rapportées par Bloomberg.

« Je table sur une perte minimum de 20% des arrivées de cacao pour la prochaine saison. Mais cela peut encore s’aggraver si la situation pluviométrique ne s’améliore pas dans les prochains jours. », a indiqué à Reuters, un exportateur ayant requis l’anonymat.

Parallèlement à ce futur recul, de nombreux exportateurs estiment que l’actuelle récolte intermédiaire pourrait se clôturer en septembre avec un volume compris entre 150 000 tonnes et 180 000 tonnes contre les 360 000 tonnes attendues initialement, du fait des pluies diluviennes.

Pour rappel, la Côte d’Ivoire a déjà vendu par anticipation 1 million de tonnes de cacao en attendant l’ouverture de la saison 2017/2018.

Source : agenceecofin.com

LAISSER UN COMMENTAIRE