Ouverture à Abidjan de la 28e Réunion de Partenariat et du Salon de la durabilité du cacao

111

27 octobre 2016 (lepaysan.ci) Le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a procédé, mercredi au Radisson Blue Hotel d’Abidjan, à l’ouverture de la 28e Réunion de Partenariat et du Salon de la durabilité du cacao centré sur le thème « Population, planète et économie cacaoyère dans un monde en mutation », en presence de 500 représentants mondiaux du secteur du cacao et du chocolat.

Cet événement organisé conjointement par la Fondation Mondiale du Cacao et le Conseil du Café cacao abordera un large éventail de sujets, y compris la durabilité, l’inclusion financière des femmes, la déforestation et l’engagement d’une nouvelle génération de producteurs de cacao.

Pour le président de la Fondation mondiale du cacao, Richard Scobey, la conférence d’Abidjan vise à répondre à la fois aux défis persistants et aux préoccupations émergentes pour le secteur du cacao, affirmant que sa Fondation va veiller à ce que la cacaoculture constitue un moyen de subsistance durable pour les agriculteurs, en offrant aux jeunes des occasions significatives dans le secteur du cacao et l’autonomisation des femmes.

La directrice générale du Conseil café-cacao, Toure Massandje Litse, pour sa part, a fait savoir que la Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, “attend avec beaucoup d’intérêt les réponses liées aux problématiques qui paraissent fondamentales, pour relever le défi de la durabilité du secteur, tout en témoignant sa joie d’accueillir cette édition 2016”.

Avec en moyenne 1,5 million de tonnes par an, la Côte d’Ivoire représente environ 40% du marché mondial du cacao.