Les membres du Conseil de surveillance de l’AFOR officiellement installés

198
Le ministre Sangafowa Coulibaly entouré des membre du Conseil de surveillance de l'AFOR

13 septembre 2017 (lepaysan.ci) En procédant mardi soir à l’installation officielle des membres du Conseil de gestion de l’Agence Foncière Rurale (AFOR), le Ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly a insisté sur la cohésion sociale induite.

Créée par Décret n°590 du 3 août 2016 suite à l’Ordonnance n°2016-541 du 20 juillet 2016 fixant les règles générales relatives à la création d’agences d’exécution, l’AFOR est dédiée à la mise en œuvre de la loi relative au domaine foncier rural.

« Pour nous, ce choix s’imposait, d’un point de vue opérationnel, comme la réponse la plus appropriée aux difficultés auxquelles cette importante mission était confrontée », a souligné le Ministre Sangafowa, exhortant les membres de la nouvelle agence à la rigueur.

« Je mesure l’ampleur de la tâche au regard de la complexité de la gestion du foncier rural », a commenté le président du Conseil de surveillance de l’AFOR, le Général Gervais Kouassi. Il a promis de remplir sa mission « avec rigueur et efficacité, dans son esprit et dans sa lettre ».

« Le foncier rural est aujourd’hui une grande problématique de cohésion sociale mais aussi et surtout un indicateur de performance et de stabilisation du monde agricole dans son ensemble », a poursuivi le Général Kouassi, déterminé à réussir leur mission, vaille que vaille, avec son équipe.

« Nous n’avons pas d’autre choix que celui du sacrifice, du travail, pour réussir la maîtrise du foncier ivoirien… », avait auparavant affirmé le directeur général de l’AFOR, Bamba Cheick Daniel. Il a salué la mise sur pied, enfin, d’une agence dédiée à adresser la problématique de sécurisation foncière qui revenait comme un serpent de mer, devenant une épine de la cohésion au pied de la Côte d’Ivoire.

Les membres du Conseil de surveillance de l’AFOR ont été nommés au cours du Conseil des ministres du 2 août 2017. Leur installation à l’occasion de la cérémonie organisée à la salle de conférence du 23ème étage de l’immeuble de la Caistab (Plateau), sonne l’opérationnalisation diligente de l’Agence.

Le Ministère de l’Agriculture assure la maîtrise d’ouvrage de la politique foncière rurale, tandis que l’AFOR en assure la maîtrise d’œuvre.

Source : AIP