L’union des sociétés sensibilise ses membres sur la nécessité de l’interprofession à Soubré (Nawa)

0
19
Image d'archive utilisée à titre d'illustration

10 mars 2017 (lepaysan.ci) Le Conseil d’administration de l’Union des sociétés coopératives de la région de la Nawa (US COOP-NAWA) a initié jeudi, une séance de sensibilisation et d’information de ses producteurs membres sur la nécessité d’aller à l’interprofession, à la maison du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI).

Pour le président du conseil d’administration de l’union des sociétés coopératives de la Nawa, Yao N’Dri Pascal, à l’instar des producteurs d’Anacarde et de Coton, ceux de la filière café-cacao ont l’obligation aujourd’hui d’aller à l’union afin de constituer des entités fortes, fiables et compétitives.

« C’est un impératif, c’est une nécessité vitale aujourd’hui si nous voulons bénéficier de l’appui financier et technique des partenaires au développement. Rassemblés, nous seront plus forts et plus dynamiques. Nous devons absolument aller à l’interprofession », a-t-il signifié.

Le responsable des organisations professionnelles agricoles à l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER), Kouakou Modeste a, pour sa part, exhorté les sociétés coopératives à plus de rigueur et de responsabilité dans l’union et dans la solidarité pour mettre fin aux « malheurs » des producteurs café-cacao.

« Rassemblez- vous et les appuis et les financements seront faciles à capter. Aujourd’hui, vous êtes près de  83 sociétés coopératives mais vous devez atteindre la barre de 100 pour prendre le plus grand nombre de producteurs », a-t-il conseillé.

Source: AIP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE