Le CCC repousse l’hypothèse d’un nouveau défaut de paiement des exportateurs de cacao en 2017/2018

65
Yves Ibrahima Koné, Directeur Général du Conseil Café-Cacao

07 décembre 2017 (lepaysan.ci) En Côte d’Ivoire, le Conseil du Café-Cacao (CCC) a écarté l’hypothèse d’un nouveau défaut de paiement des exportateurs de cacao durant l’actuelle saison 2017/2018. Cette probabilité d’insolvabilité a été émise mardi dernier par certains exportateurs mettant en avant, un manque de financement de la part des banques et porte sur un volume de cacao compris entre 150 000 tonnes et 250 000 tonnes.

« Le CCC rassure tous les opérateurs du secteur du café et du cacao que la saison 2017/2018 se déroule normalement, tant du point de vue de la commercialisation interne qu’externe.», indique un communiqué du régulateur relayé par Reuters.

Si du côté du CCC, l’heure est à l’optimisme, certains acteurs estiment toutefois que les risques d’occurrence d’une vague de défaut de paiement par les exportateurs sont bien avérés. « Il y a des exportateurs qui possèdent des contrats convenus à un certain prix pour une année, mais les cours ont depuis baissé en dessous de cette valeur marchande. Ils ne peuvent pas acheter parce qu’ils devront exporter à perte. Nous ne pouvons pas les financer. Le risque financier est trop important pour nous.», a indiqué deux sources de Reuters ayant requis l’anonymat.

Pour rappel, le dernier défaut de paiement des exportateurs survenu pendant la campagne principale 2016/2017 a vu le CCC enregistrer une perte de 200 milliards de FCfa.

La Nation éburnéenne s’attend cette saison, à une récolte principale en baisse de 10-12% par rapport à l’année précédente.

Source : agenceecofin.com