L’ANADER s’engage à produire un plan stratégique de développement pour le Gôh

0
59
Dr Sidiki CISSE, Directeur Général de l'ANADER

18 mai 2017 (lepaysan.ci) Le Directeur Général de l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER), Dr Sidiki Cissé, s’est engagé à produire, dans un délai de six mois, un plan stratégique de développement (PSD) pour la région du Gôh.

Il s’agira pour l’ANADER de rencontrer les chefs de villages, les femmes, les hommes et jeunes, et d’identifier, pour chaque village, les besoins immédiats et à venir, a expliqué le directeur général, mercredi, lors de la signature à Gagnoa d’une convention entre sa structure et le conseil régional du Gôh, en présence du préfet de région Sanogo Al-Hassana.

Il a assuré que l’ANADER a l’expertise pour réaliser cette tâche.

Dr Sidiki Cissé a indiqué que le PSD est une « boussole », tous les besoins de toutes les populations sont recensés de manière très participative.

Des équipes spécialisées, composées d’agronomes, de sociologues et d’économistes, sont mises en place, afin de prendre en compte les différents aspects, y compris le côté technique, posés par les populations.

Les préoccupations qui ne sont pas du domaine de l’agriculture, telles que l’eau et l’école, seront reversées aux ministères techniques, a assuré le DG de l’ANADER.

Il a expliqué que tous les conseils régionaux ont une flopée de demandes, mais il s’agira, pour l’ANADER, d’organiser tous les besoins, de les prioriser, afin que le conseil du Gôh puisse les mettre en œuvre au fur et à mesure et en fonction des priorités exprimées par les populations elles-mêmes.

La région du Gôh a des potentialités agricoles immenses, aussi bien dans le vivrier que les produits de rente, a-t-il dit, ajoutant qu’il faut laisser la possibilité à ceux qui habitent le Gôh de s’exprimer, pour ressortir ce qu’ils attendent faire de leurs potentiels. L’action de l’ANADER consistera à les encadrer pour arriver à des résultats meilleurs pour le conseil régional.

La région du Gôh compte 210 villages, dont 166 dans le département de Gagnoa, souligne-t-on.

Source : AIP

LAISSER UN COMMENTAIRE