L’amélioration des revenus des producteurs de cacao au centre de la 4ème édition des JNCC

108

30 septembre 2017 (lepaysan.ci) La 4ème édition des Journées nationales du cacao et du chocolat (JNCC) lancées vendredi à l’auditorium de l’immeuble de la Caistab, à Abidjan – Plateau, se déroule sous les signe de l’amélioration des revenus des producteurs de cacao, produit phare dont la Côte d’Ivoire occupe invariablement le rang de 1er producteur mondial.

Organisé par le Conseil du café-cacao dans une « sobriété » à l’image du contexte de dépréciation du prix du kilogramme de la fève sur le marché international depuis janvier, les JNCC 2017 portent sur le thème « Quelles alternatives pour améliorer les revenus des producteurs de cacao ». Ce thème est la suite logique de celui de l’édition 2016, à savoir « Agir ensemble pour relever les défis nouveaux de la filière cacao », a fait observer le secrétaire à l’organisation, Konan Kouassi Mathurin.

Le lancement de ces JNCC a été l’occasion pour le Président du Conseil d’Administration (PCA) du Conseil du café-cacao, Lambert Kouassi Konan, de revenir sur des points marquants de la campagne de commercialisation 2016-2017 qui s’achève bientôt.

En dépit de la chute du prix surtout lors de la campagne intermédiaire (de 1100 FCFA/kg à la campagne principale à 700 FCFA/kg), le PCA a salué le dynamisme des producteurs qui ont toutefois perçu un revenu brut global d’environ 2013 milliards FCFA contre 1565 milliards sur la campagne précédente (+ 28,6%), en raison de la « surproduction » de plus de 400 000 T.

Au 24 septembre 2017, le cumul des achats de cacao déclarés s’établit à 2 015 113 T contre 1 568 304 T réalisées sur la même période de la campagne 2015-2016. Quant aux exportations, elles ont également connu une hausse de 23,31% pour s’établir à 1 926 371 T. Au 15 septembre 2017, le taux de cacao bien fermenté (grades 1 et 2 confondus) est de 95% contre 91% pour la campagne précédente.

Lambert Kouassi Konan est revenu sur les difficultés qui ont émaillé la filière depuis décembre 2016, expliquant que le défi, au-delà des sacrifices (43 milliards FCFA) consentis par l’Etat pour maintenir la filière debout, consistent à transformer localement au moins 50% de la production nationale. Il a rassuré que les infrastructures de base communautaires réalisées grâce au Fonds d’investissement en milieu rural (FIMR) vont se poursuivre.

La cérémonie de lancement de la 4ème édition des JNCC a été marquée par la distinction des trois meilleures coopératives nationales et autant de producteurs nationaux, en plus du prix spécial décerné à la meilleure productrice. Tous ont reçu un trophée, des numéraires, des engins roulants, un diplôme d’honneur et des matériels agricoles.

Ouvertes par M. Coulibaly Siaka Minayaha au nom du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, les JNCC 2017 sont ponctuées par une exposition, des activités éducatives et sportives, des conférences/panels. Elles s’achèvent dimanche, avec l’annonce du prix du kilogramme de cacao pour la principale campagne de commercialisation 2017-2018 qui démarre ainsi début octobre.

Quelques images de la première journée des JNCC 2017