Lambert N’GUESSAN Conseiller Technique du PCA du Conseil du Café-cacao

0
143

BIOGRAPHIE 

Conseiller Technique du PCA du Conseil du Café-cacao
Directeur Commercial de la Caisse de Stabilisation et de Soutien des Prix des Productions Agricoles (CSSPPA ou CAISTAB)
Ancien porte-parole des pays producteurs de CACAO de 1987 à 2003 à toutes les réunions des instances de l’organisation internationale du CACAO et à la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le Développement (CNUCED) lors des négociations des Accords de 1993 et de 2001 sur le cacao.

A l’âge de 30 ans, M N’GUESSAN Kouamé Lambert, connu sous le nom de N’GUESSAN Lambert entame une carrière professionnelle qui durera 23 ans, Ce fils de Bouaké, ville située au centre de la Côte d’Ivoire, a fait ses armes à la Caisse de Stabilisation et de Soutiens des Prix des Productions Agricoles à Abidjan, a une connaissance très approfondie des mécanismes de commercialisation des matières premières en général et du café-cacao en particulier.

Tour à tour, il sera de :
1980 à 1981 : Attaché commercial affecté au service sucre
1982 à 1992 : Chef de service CACAO (ventes et exportations)
1993 à 1995 : Directeur Commercial Adjoint chargé du Service CACAO,
1996 à 1999 : Directeur Commercial chargé des services CAFE et CACAO jusqu’à la dissolution de la CAISTAB remplacée par la Nouvelle CAISTAB.
NOUVELLE CAISTAB
1999 à 2000 : Directeur de l’Enregistrement et des relations internationales,
2000 à 2003 : Conseiller Technique de l’A R C C (Autorité de régulation du café et du cacao) Chargé du suivi des Accords internationaux et des négociations internationales.

Cumulativement à ses fonctions ci-dessus, Monsieur N’GUESSAN Lambert est Chargé de 1980 à 2003 du suivi des Accords des produits de base qui sont :
OIC : (Organisation internationale du Café) ,
ICCO (Organisation internationale du cacao)
OAMCAF (Organisation Africaine et Malgache du Café) ,
COPAL (Alliance des Pays Producteurs de Cacao)

De 1987 à 2003 Monsieur N’GUESSAN a été successivement élu Porte-parole des pays producteurs de CACAO à toutes les réunions des instances de l’organisation internationale du CACAO, ainsi qu’aux réunions préparatoires des conférences sur le cacao de même que pendant les conférences sur le cacao organisées sous les auspices de la CNUCED (Conférence des Nations Unies sur le commerce et le Développement) lors des négociations des Accords de 1993 et de 2001 sur le cacao à Genève.

Au plan national, Monsieur N’GUESSAN Lambert a participé aux négociations du Programme d’Ajustement Structurel du secteur Agricole (PASA) et du Crédit d’Ajustement Structurel Agricole (CASA), Facilités d’Ajustement Structurel ( FAS), Facilités d’Ajustement Structurel Renforcées (FASR).Il a également joué un rôle important dans la réforme des filières Café/Cacao qui a abouti à la libéralisation de ces filières.

2002 à 2006 : Président Directeur Général de CIDOMA S.A., une société privée de transit (Compagnie Ivoirienne Des Opérations Maritimes et de Négoce).

2011 à 2016 : Conseiller Technique du PCA du Conseil du Café-cacao.

CURRICULUM VITAE 

FORMATION 

N’GUESSAN Lambert est Economiste de formation et a obtenu les diplômes suivants :
1970 à 1972 Baccalauréat série B (Sciences économiques) au Lycée Technique d’Abidjan,
1973 à 1977 : Maîtrise d’Economie Appliquée option : commerce international à l’Université d’Abidjan,
1978 à 1979 : D E S S (Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées) en Finances et banque.

LANGUES
Il parle le français, l’anglais et l’espagnol (moyen)

ACTIVITÉS ASSOCIATIVES 

Président de l’ADESBO (Association pour le développement Economique et Social de Bouaké)

DISTINCTIONS ET PUBLICATIONS 

N’GUESSAN Lambert est titulaire de plusieurs distinctions:

CHEVALIER DE L’ORDRE NATIONAL,
GOLD AWARD pour services distingués rendus à l’économie cacaoyère mondial décerné par le conseil des ministres des pays membres de l’Alliance des Pays producteurs de cacao.
Une distinction décernée par l’ICCO (Organisation international du cacao) pour la durée exceptionnelle de son mandat de porte-parole des producteurs reconduit 16 fois consécutives (de 1987 à 2003).
CADRE D’OR 2011, meilleur cadre et agent de développement du département de Bouaké décernée par ROCH’ EDITION.

LAISSER UN COMMENTAIRE