Journée mondiale de l’Alimentation : les légumineuses pour lutter contre les changements climatiques

132
Image d'une légumineuse

04 décembre 2016 (lepaysan.ci) A l’instar des nations, les centres de recherches célèbrent la Journée mondiale de l’alimentation pour donner plus d’écho et approfondir la réflexion pour soutenir durablement les politiques d’intervention des Etats.

C’est dans ce cadre que le Centre suisse de recherches scientifiques (CSRS) à travers le Groupe de recherche « Technologie, nutrition et qualité des aliments » a décidé de commémorer cette Journée le jeudi 1er décembre au sein de l’institution, à Abidjan, sur le thème : « les légumineuses comme facteur de résilience aux changements climatiques ». Cette journée a permis de faire le point sur les différentes recherches menées. Les intervenants se sont prononcés notamment sur la «Place des légumineuses dans une agriculture sujette aux changements climatiques », « Les légumineuses comme solution à la malnutrition et à la prévention des maladies chroniques » et « Acquis de la recherche sur les légumineuses au CSRS ».

Face aux pratiques agricoles inappropriées et au regard des effets désastreux du changement climatique, la culture des légumineuses est une alternative car leurs propriétés fixatrices d’azote peuvent améliorer la fertilité des sols et réduire le carbone.

« A l’analyse des légumineuses nous nous sommes rendus compte que c’était une spéculation qui permettait de faire face aux effets des changements climatiques surtout au niveau de l’adaptation dans l’usage des sols, la fertilité des sols», a indiqué Pr. Bassirou Bonfoh, Directeur général du CSRS.

De plus, selon les scientifiques, les légumineuses constituent un niveau nutritionnel, une source importante de protéines végétales, d’acides aminés essentiels et d’acides gras polyinsaturés (cas du soja et de l’arachide) ainsi que des vitamines. En effet, en raison de leur richesse en fibres et composés antioxydants, elles sont recommandées pour prévenir les maladies chroniques et l’obésité. «Les légumineuses aussi sont importantes dans l’équilibre alimentaire à travers l’apport protéique très important», a souligné M. Banfoh.

Le choix des légumineuses est d’intérêt puisque l’Assemblée générale des Nations unies a officiellement proclamé 2016 « Année internationale des légumineuses ».

Source: L’Intelligent d’Abidjan