Hévéa : le collectif COP-HEVEA débute une campagne de sensibilisation nationale par le Leboutou

0
139
Le Président Koblavi-Dibi Michel entouré de ses pairs du COP-HEVEA

25 avril 2017 (lepaysan.ci) Le Collectif des Organisations Professionnelles Agricoles de la Filière Hévéa de Côte d’Ivoire (COP-HEVEA) a entamé depuis ce mardi 25 avril 2017 une campagne de sensibilisation dans les différentes régions productrices d’hévéa du pays avec pour thème principal «  les producteurs de l’hévéa face à l’enjeu de l’interprofession ».

Ce périple d’une dizaine de jours qui va conduire la délégation dans une trentaine de villes, a débuté par la ville de Dabou, (située à une vingtaine de kilomètres d’Abidjan et située administrativement dans la Région des grands ponts) où le président du COP-HEVEA M. Koblavi-Dibi Michel et sa délégation ont échangé avec près de 500 producteurs présents au complexe sportif de ladite ville.

Adi Kouamé Isaac, Porte-parole du collectif a expliqué aux producteurs du Leboutou les raisons de la création du COP-HEVEA qui est une union de sept associations de la filière hévéicole de Côte d’Ivoire à savoir la FENASCOOPHCI, l’OPHECI, l’OPCN, l’APROCANCI, l’APLAHCI, l’AJAMHCI et l’APRHECI. « Notre démarche répond à la préoccupation du ministère de l’Agriculture et du Développement Rural qui nous a demandé la création d’un collège de producteurs en vue d’aller à l’interprofession. En créant le COP-HEVEA, notre objectif est de prendre compte toutes vos préoccupations afin de répondre efficacement à vos besoins » a indiqué le Porte-parole aux producteurs.

Le Président du collectif M. Koblavi-Dibi Michel a assuré les uns et les autres sur  sa volonté  à améliorer les conditions de vie des producteurs et à porter très haut leurs difficultés d’où la nécessité de placer leur confiance au COP-HEVEA en vue des futures échéances électorales pour la mise en place du collège des producteurs. « Nous représentons une force et voulons être au centre des décisions concernant l’hévéa. Nous voulons faire partie des instances de cette autorité qui va voir le jour bientôt pour qu’ensemble on puisse défendre les causes des producteurs. » a-t-il souligné

Au cours des échanges avec les producteurs, ceux-ci ont salué l’avènement de ce collectif mais ont surtout exigé à avoir des explications sur la gestion de l’usine ITCA de Grand-Bouboury (Village situé à Dabou) destinée aux producteurs mais qui à ce jour  est devenu selon leurs propos une usine de la famille LOHOUES.

Notons que cette cérémonie s’est déroulée sous l’œil vigilant de la Secrétaire Générale de Préfecture Mme Béatrice Levry.

D.S (www.lepaysan.ci)

Voir l’album photos 

LAISSER UN COMMENTAIRE