JAAD 2016: Gonaté a son usine de transformation de riz

214
Le Ministre Sangafowa a visité l'usine de Gonaté en compagnie du corps préfectoral

03 décembre 2016 (lepaysan.ci) Gonaté, ville du Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire, située à 22 kilomètres de Daloa dans la région du Haut-Sassandra a désormais son d’une unité de transformation de riz inauguré par le Ministre de l’Agriculture et du développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, en présence du Directeur Général l’Office national pour le développement de la riziculture, Dembele Yacouba.

Au deuxième jour de la visite qu’il entreprend dans le District du Haut-Sassandra, dans le cadre de la cinquième édition des Journées de l’Administration Agricole décentralisée (JAAD), le ministre Mamadou Sangafowa Coulibaly a mis en marche cette unité d’un coût de plus 55 millions FCFA. Implantée à Gonaté grâce au Réseau International des Femmes pour les Actions Affirmatives (RIFAA) présidée par Mme Léopoldine Koffi, avec le concours de l’Office national pour le développement de la riziculture (ONDR), cette usine a une capacité de traitement de 18 à 20 tonnes par jour. Elle représente de l’avis du Ministre de l’Agriculture, une aubaine pour le développement de la riziculture dans cette région qui reste une grande de production.

Il a assuré les coopératives de l’appui de l’Etat dans la fourniture de semences et d’intrants afin de faire fonctionner l’usine avec des productions régulières et de qualité.

La présidente du RIAAF n’en demandait pas plus. Elle qui a plaidé pour le soutien de l’Etat à la mise en œuvre de sa stratégie de développement de la riziculture par le soutien aux groupements féminins.

Elle a notamment plaidé pour la réhabilitation des bas-fonds jadis crée par l’ex-SATMACI et l’obtention d’engrais, herbicides, pesticides, semences à haut rendement, boutures de manioc et semences de maraîchers (piment, aubergine).

Mme Léopoldine Koffi a par ailleurs pour un soutien à la mécanisation de l’agriculture, réclamant des motoculteurs, des motopompes, des tricycles, des batteuses de riz, de broyeuses de manioc, d’un tracteur avec les accessoires pour le labour, etc.

« Votre appui nous permettra de lutter contre l’insécurité alimentaire qui se présente à nous en termes de défi à relever », a-t-elle lancé au ministre Mamadou Sangafowa Coulibaly.