Des gènes du riz coréen dans la sélection rizicole en Afrique

0
68
la production de riz paddy a atteint un niveau record en 2016

21 décembre 2016 (lepaysan.ci) Le patrimoine génétique du riz africain va s’enrichir du matériel génétique du riz coréen et tout particulièrement des caractères liés au rendement et à la qualité suite à l’accord de partenariat signé entre  l’Administration du développement rural (RDA) de la République de Corée et le Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice).  Cet accord s’inscrit dans le cadre de l’Initiative afro-coréenne de coopération sur l’alimentation et l’agriculture en Afrique  (KAFACI) pour accélérer la mise au point d’une nouvelle génération de variétés de riz productives et tolérantes aux stress en vue de satisfaire les besoins urgents des producteurs et des consommateurs de riz en Afrique, indique un communiqué d’AfricaRice.

L’accord de partenariat renforcera également la capacité de sélection rizicole africaine par la formation de sélectionneurs riz nationaux, notamment par l’application de la culture d’anthère qui a un potentiel élevé d’accroissement des rendements rizicoles en Afrique. Le centre de formation régional situé à la station d’AfricaRice à Saint-Louis au Sénégal  accueillera  les infrastructures pour la culture d’anthère.

Dans un troisième volet, un appui sera apporté pour la multiplication et la dissémination des semences de variétés de riz récemment homologuées, ce qui va contribuer au renforcement des systèmes semenciers nationaux et à établir un réseau de recherche de chercheurs de la RDA et africains travaillant sur la sélection rizicole pour l’Afrique.

Le projet couvrira les 20 pays africains : Angola, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Éthiopie, Gabon, Ghana, Kenya, Malawi, Mali, Mozambique, Nigeria, Ouganda, République démocratique du Congo, Rwanda, Sénégal, Soudan, Tanzanie, Zambie et Zimbabwe.

La République de Corée possède des ressources génétiques, connues sous l’appellation riz de type Tongil, doté d’un potentiel de rendement élevé (près de 6-8 tonnes par hectare de riz usiné). Essentiellement pluviale, la culture du riz en Afrique donne des rendements d’environ 2 tonnes à l’hectare, contre un rendement moyen au niveau mondial de 4 tonnes à l’hectare.

Source : www.commodafrica.com