Forum pour l’Agriculture: 1,5 milliards de dollars pour soutenir les jeunes dans l’agriculture pour les 10 prochaines années (Président BAD)

103
Dr Akinwumi Adesina, Président de la BAD

28 novembre 2017 (lepaysan.ci) Le siège de la Banque Africaine de Développement (BAD) à Abidjan a abrité le mardi 28 novembre 2017, le Forum Leadership pour l’Agriculture qui a réuni les Ministres de l’Agriculture et leurs collègues de l’Economie et des Finances de plusieurs pays africains.

Avec pour thème ‘’De la Politique à l’Action’’, ce forum a servi de tribune pour le président de la BAD, le Dr Akinwumi Adesina de faire un plaidoyer en faveur du développement de l’Agriculture en Afrique, ce continent qui regorge ‘’d’énormes potentialités’’ au niveau agricole. Pour le président de la BAD, ‘’l’agriculture étant centrale pour atteindre la stabilité macro-économique des pays africains’’, il convient de développer au niveau du continent un leadership qui va débloquer les potentialités du continent en matière agricole. Le président de la BAD a annoncé une enveloppe de 1,5 milliards de dollars de son institution sur les 10 prochaines années pour soutenir les jeunes agriculteurs du continent.

Pour le Dr Akinwumi Adesina, l’Afrique au regard des potentialités dont elle dispose au plan agricole pourrait être une super puissance agricole mondiale et nourrir la planète entière, si des politiques efficaces sont mises en place par les Etats. Il trouve anormale qu’avec de telles potentialités, le continent dépense 35 milliards de dollars pour importer de la nourriture. Une dépense qui pourrait atteindre les 110 milliards de F CFA d’ici 2030 si rien n’est fait.

Aux Ministres de l’Agriculture et à leurs collègues de l’Economie et des Finances des pays africains, le président de la BAD a insisté sur la nécessite de mettre en œuvre un ensemble de mesures pour relever le niveau de l’agriculture en Afrique et ainsi atteindre non seulement l’autosuffisance mais devenir un grenier pour le monde.

Le Dr Akinwumi Adesina a appelé à la modernisation de l’Agriculture. Selon le président de la BAD, il n’est plus possible aujourd’hui d’entrevoir l’agriculture comme une simple activité de subsistance mais c’est bel et bien un pilier macroéconomique pour les Etats. C’est donc un secteur qui doit mobiliser l’ensemble des pouvoirs publics et le secteur privé dans les Etats. Il a conseillé également la mise en place de systèmes fonciers permettant un meilleur accès à la terre notamment en faveur des femmes et des jeunes.

Au nombre des solutions au relèvement du niveau agricole en Afrique, le président de la BAD a évoqué le changement de mentalité. ‘’Il faut changer notre état d’esprit qui n’est que de la souffrance pour un grand nombre en Afrique’’, a-t-il dit. Le Dr Akinwumi Adesina a relevé la question de l’accès au financement. ‘’L’Agriculture est loin d’être un secteur risqué comme l’on veut le faire croire’’. ‘’L’agriculture est la façon la plus rapide de créer l’inclusion en Afrique’’, a-t-il conclu. Le président de la BAD a offert sa prime de 250.000 dollars obtenus après avoir remporté le prix de 2017 de l’alimentation, pour soutenir des jeunes agriculteurs africains.

Intervenant au nom du Ministre de l’Economie et des Finances, Edmond Coulibaly a affirmé que ‘’pour la Côte d’Ivoire, la transformation structurelle de l’Economie passe par l’agriculture qui participe pour 21% au PIB et assure 60% des recettes’’. Reconnaissant que l’Agriculture doit devenir une profession, Edmond Coulibaly a appelé à bâtir un cadre de vie décent pour les populations en zone rurale. Il a en outre évoqué la décision du Gouvernement de créer à travers le pays des agropoles, pour lesquels le Gouvernement a reçu le soutien de la BAD.

Notons que ce forum est l’initiative de l’African Center for Economic Transformation (ACET)