Fêtes de fin d’année : Le Ministre Souleymane Diarrassouba s’assure de la disponibilité et du bon prix des produits vivriers

46
le Ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba s’est rendu le jeudi 07 décembre 2017 au marché « Gouro » d’Adjamé

08 décembre 2017 (lepaysan.ci) A l’approche des fêtes de fin d’année, le marché ivoirien est souvent en manque de produits vivriers. Cette situation entraîne une hausse du coût de ces produits dont la consommation est incontournable dans le quotidien des populations ivoiriennes.

Pour s’assurer de leur disponibilité et surtout de leur coût, le Ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba s’est rendu le jeudi 07 décembre 2017 au marché « Gouro » d’Adjamé.

Au cours de la visite, le Ministre a échangé avec plusieurs commerçantes de produits vivriers pour s’assurer de la disponibilité des produits en quantité suffisante sur le marché.

« En cette période de fêtes de fin d’année, j’ai tenu à faire le déplacement dans le mythique marché Gouro d’Adjamé, pour voir la situation réelle de l’approvisionnement d’Abidjan en produits vivriers. Le constat est clair, le marché est suffisamment fourni, il y’a des produits en abondance et de ce fait, rien ne saurait justifier une hausse des coûts » a souligné le Ministre Souleymane Diarrassouba.

Il évoquera en outre la communication adoptée par le Conseil des Ministres du 06 décembre relative au bilan des activités de surveillance du marché qui ressort qu’au 31 octobre 2017 tous les marchés sont suffisamment approvisionnés en vivrier, féculents, fruits, produits frais, volaille, produits laitiers et en matériaux de construction.

Le Ministre en charge du Commerce poursuivra en indiquant que « Le bilan de la mesure de plafonnement des prix et marges de certains produits de grande consommation a démontré que plus de 90% des commerçants ont effectivement respecté les prix plafonnés ».

A l’endroit des femmes du marché, le Ministre Souleymane Diarrassouba a témoigné sa grande fierté pour les efforts quotidiens qu’elles fournissent pour que la nourriture ne manque pas dans l’assiette des consommateurs.

« Je dis bravo aux braves femmes de ce marché et à toutes les femmes commerçantes de vivriers de Côte d’Ivoire, qui ne ménagent aucun effort pour que nous ayons quotidiennement à manger. Je loue leur courage et profite de cette visite pour leur dire que le Gouvernement est à leurs côtés et qu’il mettra tout en œuvre pour les accompagner » a-t-il affirmé.

Dans ce sens, le Ministre Souleymane Diarrassouba rappellera qu’un Fonds de cinq milliards de Fcfa a été débloqué dans le cadre d’un partenariat entre le Ministère du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME et un établissement bancaire de la place, afin d’aider les femmes entreprenantes. Ce partenariat dira-t-il, s’inscrit dans la vision du Chef de l’Etat S.E Alassane Ouattara d’assurer aux femmes, des conditions de vie acceptables.

Le Ministre relèvera par ailleurs, l’importance pour les jeunes de Côte d’Ivoire de s’intéresser au commerce qui représente l’un des piliers essentiels de l’économie nationale. Il les exhortera à tourner le dos à l’immigration clandestine qui fait plus de mal que de bien à de nombreuses familles à travers l’Afrique.

« Il faut que nous jeunes comprennent que leur pays la Côte d’Ivoire, regorge de potentialités énormes, il leur faut consacrer leur énergie à l’auto-emploie. Le bonheur qu’ils recherchent en essayant d’atteindre l’Europe, ce bonheur-là, ils peuvent le créer en restant chez eux. J’appelle les jeunes à tourner le dos à l’immigration clandestine et à travailler pour s’assurer un mieux-être » lancera le Ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME.

Source : Ministères