Coup de pouce aux producteurs de coton en Côte d’Ivoire

98
Bruno Koné Porte-Parole du Gouvernement ivoirien

10 novembre 2016 (lepaysan.ci) Après une campagne de coton décevante, le  gouvernement a décidé de donner un coup de pouce aux cotonculteurs en Côte d’Ivoire en augmentant le prix au producteur à 265 FCFA le kilo pour la campagne 2016/17, soit une hausse de 15 FCFA  le kilo par rapport à 2015/16.

En communiquant ce prix à la sortie du conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement Bruno Nabagné Koné a tenu a rappelé que « Le prix pratiqué au cours de cette campagne (2015/16) s’élevait à FCA 250  le kilo correspondant à 64% du prix CAF donc supérieur au 60% prévu par la réforme ».

Et pourtant, la campagne 2015/16 s’est soldée par une production en recul de 31% par rapport à 2014/15 à 310 000 tonnes. Moins de producteurs, des superficies emblavées réduites et des conditions climatiques défavorables ont affecté la production du coton en 2015/16. Le porte-parole souligne toutefois que la qualité du coton s’est améliorée indiquant « on note une amélioration de la qualité de coton produit avec un taux de 48% de fibre de type supérieur contre 13% au cours de la campagne précédente ».

Le gouvernement espère donc remotiver les producteurs de coton. L’association des égreneurs de coton estime que la production pourrait augmenter de 16% en 2016/17 à 360 000 tonnes.

Privatisation de la CIDT

A l’ordre du jour du conseil des ministres du 9 novembre, la privatisation de la Compagnie ivoirienne pour le développement des textiles (CIDT). Le conseil indique : « Toutefois, la situation financière de la CIDT demeure fragile en raison du faible niveau de production cotonnière et des perturbations climatiques enregistrées au cours de la campagne 2015/16.

Aussi, en vue de consolider la relance des activités de la compagnie et de redynamiser corrélativement la situation générale de la filière coton, le Conseil a autorisé le Comité de privatisation à mener des négociations en vue de la privatisation de la CIDT ».

Selon notre confrère Jeune Afrique  l’Union industrielle de textile Côte d’Ivoire (Utexi-CI) aurait été retenue. Les autres soumissionnaires étaient le groupe Olam (Seco) et Compagnie Ivoirienne de Coton (COIC). L’opération devrait se régler dans les jours qui suivent, avant le 15 novembre !

Source: www.commodafrica.com