Soubré: La Cop-Hévéa sensibilise les producteurs sur la nécessité de mettre en place l’interprofession

208

30 avril 2017 (lepaysan.ci) Une délégation du collectif des organisations professionnelles agricoles de la filière Hévéa de côte d’Ivoire (Cop-Hévéa)  a initié une séance de sensibilisation et d’information de ses producteurs membres sur la nécessité d’aller à l’interprofession pour les sortir de la pauvreté et de la précarité.

« C’est un impératif, une nécessité vitale aujourd’hui si nous voulons bénéficier de l’appui financier et technique des partenaires au développement, et si nous voulons que le gouvernement nous prenne au sérieux. Rassemblés, nous serons plus forts et plus dynamiques. Nous devons absolument aller à l’interprofession », a signifié, jeudi, le président  de ce collectif, Koblavi Diby Michel, lors d’une rencontre à la maison des jeunes de Soubré.

Pour M. Koblavi, à l’instar des producteurs d’Anacarde et de Coton, ceux de la filière hévéa ont l’obligation aujourd’hui d’aller à l’union afin de constituer des entités fortes, fiables et compétitives.

« Les maux qui minent la filière que sont l’insuffisance des saigneurs, l’absence de pistes pour sortir les récoltes, le problème de fonds de tasse, la fluctuation des prix et le vieillissement du verger ne peuvent trouver réponse que dans l’organisation», a-t-il soutenu.

Le président du conseil d’administration de la coop-ca Procanso, Saifo Gbo a, pour sa part, exhorté les producteurs d’hévéa  à plus de rigueur et de responsabilité dans l’union et dans la solidarité pour mettre fin aux « malheurs » des producteurs.

« Rassemblez- vous et les appuis et les financements seront faciles à capter. Mieux le gouvernement pourra plus facilement nous porter assistance. Pour cela, allons-y sans condition à l’inter profession », a-t-il conseillé.

Il a estimé que ce renouveau dans la filière ne peut se faire sans Soubré qui a plus de 2000 producteurs et qui commercialise plus de 10000 tonnes d’hévéa avec un chiffre d’affaires de plus de trois milliards.