Conflit foncier à l’ouest: le Gouvernement ivoirien décaisse 659,7 millions de FCFA pour soutenir les personnes déplacées

75
Image d'archive utilisée à titre d'illustration

12 octobre 2017 (lepaysan.ci)  S’exprimant au terme du Conseil des Ministres du 11 octobre 2017 à Abidjan, le Porte-parole du gouvernement ivoirien, Bruno Nabagné Koné, a annoncé le décaissement de 659,7 millions de FCFA par le gouvernement pour soutenir les victimes d’un conflit foncier ayant opposé les communautés wê, baoulé et burkinabè vivant dans les départements de Guiglo et Bloléquin, à l’Ouest du pays.

« Une enveloppe budgétaire de 659,7 millions de FCFA a été dégagée par le gouvernement pour l’achat d’équipements de couchage, de vivres, de produits sanitaires, d’équipements logistiques, ainsi que pour l’appui aux 84 enseignants et 4000 élèves déplacés », a indiqué Bruno Nabagné Koné.

Et d’ajouter qu’en dépit du calme qui est revenu, les effectifs des forces de sécurité présentes dans la région seront renforcés, tout comme le seront les mesures sanitaires et humanitaires. Il a aussi préconisé la poursuite des actions de sensibilisation en direction des populations.

Le Porte-parole du gouvernement a rappelé le bilan de ce conflit qui se chiffre à deux (2) morts, onze (11) blessés, quatre (4) campements pillés et incendiés, dix-huit (18) écoles primaires pillées et fermées et à 5483 personnes déplacées dans les sous-préfectures de Zéaglo et de Kaadé, situées respectivement dans les départements de Bloléquin et de Guiglo.

Pour rappel, les tensions entre les communautés wê, baoulé et burkinabè dans ces départements ont conduit à des affrontements ouverts dans la nuit du 27 au 28 septembre 2017.