Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 31 mai 2017

233

Le mercredi 31 mai 2017, un Conseil des Ministres s’est tenu de 11h à 12h45, au Palais de la Présidence de la République à Abidjan, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’Etat.

L’ordre du jour de cette réunion comportait les points suivants:

B/-Mesures Individuelles

c-) Communications

C/– COMMUNICATIONS

5- Au titre du Ministère du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, en liaison avec le Ministère d’Etat, Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, le Ministère de l’Industrie et des Mines, le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques, le Ministère du Plan et du Développement, le Ministère des Transports, le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat, leMinistère de l’Economie et des Finances et le Ministère de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme;

Le Conseil a adopté une communication relative à la lutte contre la vie chère qui constitue depuis quelques années, l’une des priorités du gouvernement.
Dans ce cadre, le Conseil a arrêté de nouvelles mesures applicables à court et à moyen terme, en vue de réduire les difficultés auxquelles sont confrontés les ménages. Ces mesures concernent principalement l’alimentation, le logement et le transport, principaux postes de dépenses des ivoiriens.

Dans l’immédiat, relativement à l’alimentation ;

-les prix et les marges sur le riz, l’huile, la tomate concentrée, le sucre et le ciment sont bloqués, conformément à l’ordonnance n° 2013-662 du 20 septembre 2013 relatif à la concurrence ;

-un cadre de concertation comprenantl’Office de la Fluidité des Transports, l’Unité de Lutte contre le Racket, le Conseil National de Lutte Contre la Vie Chère et le Haut Conseil du Patronat des Entreprises de Transportssera mis en place afin de renforcer la lutte contre les faux frais.

Concernant les transports, le nombre de bus de la SOTRA sera fortement accru et un nouveau plan de desserte des quartiers de la ville d’Abidjan sera mis en place, le transport multimodal (route, lagune, rail) sera développé.
Pour le logement, les conditions de bail à usage d’habitation et de bail à usage commercial feront l’objet d’une réglementation plus stricte.
Après avoir exprimé sa satisfaction relativement aux mesures proposées, le Chef de l’Etat a instruit le Gouvernement de poursuivre ses efforts en vue de réduire sensiblement le poids des dépenses d’alimentation, de logement et de transport dans le budget des ménages ivoiriens. En parallèle, les efforts se poursuivront pour continuer d’améliorer les revenus des citoyens et contenir le niveau de l’inflation.

Fait à Abidjan, le 31 mai 2017
Bruno Nabagné KONE
Ministre de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste,
Porte-parole du Gouvernement
porteparoledugvt@egouv.