COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 09 NOVEMBRE 2016

0
50

Le mercredi 9 novembre 2016, un Conseil des Ministres s’est tenu de 10h à 12h30, au Palais de la Présidence de la République à Abidjan, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’Etat.

C/ COMMUNICATIONS

2) Au titre du Ministère de l’Industrie et des Mines, en liaison avec le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural et le Ministère auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat ;

Le Conseil a adopté une communication relative à la 2e édition du Salon International des Equipements et des Technologies de Transformation de l’Anacarde (SIETTA 2016).

Le SIETTA 2016 aura lieu à Abidjan du 17 au 19 novembre 2016. Cette 2e édition prévoit la mise en place d’une plateforme des pays africains producteurs d’anacarde. Dans le cadre des préparatifs de cet évènement, le Conseil a dépêché une mission d’information et de sensibilisation auprès d’autres pays Africains producteurs de noix de cajou.

7) Au titre du ministère de l’Agriculture et du Développement Rural ;

Le Conseil a adopté une communication relative au bilan de la campagne Coton 2015-2016 et aux perspectives pour la campagne 2016-2017.

Ce bilan fait apparaître pour la campagne 2015-2016, des résultats en deçà des attentes. Il y aparait notamment que la production, qui s’élève à 310.377 tonnes, a baissé de 31% par rapport à la campagne précédente (450.000 tonnes), que le nombre de producteurs et les superficies emblavées sont également en baisse, de même que les revenus servis aux producteurs.
Afin de remotiver les producteurs et de relancer la production, le Conseil a fixé à 265 FCFA le prix du kilogramme de coton graine, contre 250 FCFA pour la campagne 2015-2016.

Le Conseil a également approuvé les prix de cession des intrants coton aux producteurs et, afin d’encourager la transformation locale, instruit le Conseil du Coton et de l’Anacarde, à l’effet de prendre, en liaison avec les acteurs et partenaires de la filière, les mesures permettant de sécuriser l’approvisionnement en graines et en fibre de coton des unités locales de trituration et de filature.

13) Au titre du Ministère auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, en liaison avec le Ministère de l’Industrie et des Mines, le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural et le Ministère auprès du Premier Ministre, chargé de l’Economie et des Finances ;

Le Conseil a adopté une communication relative à la privatisation de la Compagnie Ivoirienne pour le Développement des Textiles (CIDT).

A la sortie de la crise postélectorale, le Gouvernement a pris un ensemble de mesures pour restaurer les fonds propres de la société et améliorer ses résultats, tant techniques que financiers. Toutefois, la situation financière de la CIDT demeure fragile en raison du faible niveau de production cotonnière et des perturbations climatiques enregistrées au cours de la campagne 2015-2016.

Aussi, en vue de consolider la relance des activités de la compagnie et de redynamiser corrélativement la situation générale de la filière coton, le Conseil a autorisé le Comité de privatisation à mener des négociations en vue de la privatisation de la CIDT.

 Fait à Abidjan, le 9 novembre 2016

Bruno Nabagné KONE
Ministre de l’Economie Numérique et de la Poste,
Porte-parole du Gouvernement