Cacao : la Côte d’Ivoire enregistre une hausse des exportations… et de ses stocks

119
la Côte d’Ivoire enregistre une hausse de ses exportations de cacao

30 décembre 2016 (lepaysan.ci) Si le plus grand producteur mondial de cacao a enregistré une hausse de ses exportations, les stocks s’accumulent désormais dans les ports et les entrepôts de Côte d’Ivoire en raison de la chute du cours du cacao.

Du 1er octobre dernier au 25 décembre date d’ouverture de la campagne cacaoyère, les exportateurs ivoiriens de cacao rapportent avoir livré près de 783 000 tonnes de fèves, soit une hausse de 8,15% par rapport à la même période en 2015.

Selon Reuters, les exportateurs ont par ailleurs estimé qu’environ 83 000 tonnes de fèves ont été livrées aux ports du 19 au 25 décembre 46 000 tonnes à Abidjan et 37 000 à San-Pédro contre un total de 54 000 tonnes au cours de la même période l’an dernier.

Stocks en hausse, chute des prix 

Dans le même temps, Bloomberg indique ce jeudi 29 décembre que le cacao s’accumule dans les ports et les entrepôts de Côte d’Ivoire, en raison d’une chute des prix à terme qui incite certains exportateurs à suspendre leurs achats. « Certains petits exportateurs ont cessé d’acheter et leurs plus gros concurrents sont à court d’espace de stockage. 125 000 tonnes de fèves se retrouvent sans acheteur » rapporte une source citée par l’agence financière.

En effet, l’augmentation des stocks mondiaux fait chuter les prix du cacao et les petits exportateurs ne peuvent pas se permettre de payer aux agriculteurs le prix minimum garanti fixé par le gouvernement pour la campagne principale de commercialisation de la saison 2016-2017 (1100 francs CFA le kilogramme de cacao).

« Les fèves s’accumulent également dans les fermes, où les producteurs se voient offrir des prix inférieurs de 900 à 950 francs CFA le kilogramme », a déclaré à Bloomberg Alexis Zangbeu, membre d’une coopérative à Mahapleu (ouest).

Pour l’instant, le gouvernement ivoirien dit ne pas avoir « été informé de la situation dans les ports »

Cours du cacao au plus bas depuis trois ans 

Début décembre, le cours du cacao a atteint son niveau le plus bas en 20 mois à Londres, à 1912 livres sterling la tonne, et à son plus bas en près de trois ans à New York, à 2342 dollars la tonne.

Ce scénario des prix du cacao à la baisse risque de se poursuivre dans les prochaines semaines puisque les analystes notent que les conditions météorologiques en Afrique de l’Ouest font prévoir une saison particulièrement productive en Côte d’Ivoire et au Ghana, les deux premiers producteurs mondiaux, détaille notamment Commerzbank.

Source: www.jeuneafrique.com