« Nous avons un atelier assez performant qui nous permet de fabriquer des machines avec les mêmes rendements et même un peu plus que les machines en provenance de l’extérieur » DG SOTIC

171
BAKAYOKO Aboubakar, DG de SOTIC présentant une machine fabriquée par son entreprise et mise en vente au SIETTA 2016

18 novembre 2016 (lepaysan.ci) Artisan et acteur majeur de la première édition SIETTA en 2014, la Société de Travaux d’Ingénierie et de Consultance (SOTIC), leader des équipements d’anacarde en Côte d’Ivoire marque une fois de plus son terrain à cette deuxième édition.

img_6134

En effet, crée en 2011 avec à sa tête M. Aboubakar Bakayoko, la mission principale de SOTIC est d’accompagner les transformateurs d’anacarde en confectionnant des machines solides, rentables dont les prix sont très accessibles et adaptées à l’industrie ivoirienne et internationale.

« Au sein de SOTIC nous avons un atelier assez performant qui nous permet de fabriquer des machines avec les mêmes rendements machine-sotic et même un peu plus que les machines en provenance de l’extérieur. Nous lançons juste un appel à l’Etat afin de faire de SOTIC, un partenaire sûr de la transformation de l’anacarde en Côte d’Ivoire. Nous pensons que le faite que SOTIC soit une entreprise privée ne doit pas empêcher l’Etat de la soutenir… » a relevé le Directeur Général M. Bakayoko puis d’ajouter « nous demandons le soutien de l’Etat sur nos plans recherches technologiques, une facilitation au niveau de la fiscalité, une réduction des taxes douanières pour certains matériels importés qui nous permettent de fabriquer les machines afin d’accompagner de manière efficace la transformation de l’anacarde en Côte d’Ivoire » a-t-il souligné.

Enfin, SOTIC a développé certaines technologies qui ont permis de mettre aujourd’hui sur le marché ivoirien  des décortiqueuses automatiques à des prix défiant toute concurrence qui sont en vente au SIETTA 2016.  Cependant, selon le Directeur Général, le manque de financement empêche sa structure de faire sortir la phase 2 de ces décortiqueuses encore plus efficaces que les premières. Il lance donc un appel à l’Etat de Côte d’Ivoire et aux établissements financiers.

Rappelons que la société SOTIC est située  dans la commune de Yopougon sur la route de Dabou Km4

D.S (lepaysan.ci)