Un atelier sur l’entretien et le développement des routes rurales se tient au PSAC

0
139
Une vue de la salle de l'atelier au PSAC,

29 novembre 2016 (lepaysan.ci) Le siège de l’unité de Coordination du PSAC (Projet d’Appui au Secteur Agricole en Côte d’Ivoire) abrite depuis ce mardi 29 novembre 2016, un atelier sur le lancement officiel des activités du comité technique chargé du suivi de l’adoption de la stratégie nationale d’entretien et de développement du réseau des routes rurales par le gouvernement et de la préparation de sa mise en œuvre, en présence des représentants des Ministères de l’Agriculture et du Développement Rural et celui des Infrastructures économiques, du Coordonateur du PSAC  et des agences d’exécution.

img_1195

Cet atelier qui va se tenir sur un jour a pour objectif général la mise en place du comité technique SNEDRR (Stratégie Nationale de l’Entretien et du Développement des Routes Rurales). Ensuite l’analyse et la validation des grands axes du document de la Stratégie Nationale de l’Entretien et du Développement des Routes Rurales, enfin l’adoption sur place d’un plan d’action pour sa mise en œuvre.  A cet effet, M. Marius Pokou, Coordonnateur des projets HIMO à l’AGEROUTE  a fait une présentation de la stratégie Nationale de l’Entretien et du Développement des Routes Rurales. Il a d’abord défini une route rurale, puis présenté les plans d’actions avant d’indiquer le rôle des différents acteurs dans la mise en œuvre de cette stratégie.img_1189

« L’enjeu de cet atelier est de mettre en place une matrice d’actions qui permettra au comité de suivi de la stratégie nationale de l’Entretien et du Développement des Routes Rurales d’assurer de façon fluide la mise en œuvre de cette stratégie lorsqu’elle sera adoptée en conseil des Ministres par le gouvernement » a indiqué M.Agneroh Amari Raphael Coordonnateur du PSAC, puis d’ajouter « cette stratégie a été élaborée de façon consensuelle sur l’initiative du PSAC, avec la collaboration de tous les acteurs.. Elle a été développée et adoptée en mai 2015 et est depuis lors sur la table du gouvernement. »

img_1190

Le Directeur Général des infrastructures routières, M. Yao Kouakou Germain représentant le Ministre des Infrastructures économiques a quant à lui traduit l’engagement de son ministère dans cet important projet qui se matérialise par la création du Comité National des routes rurales.

Présidant les travaux de cet atelier au nom de Mamadou Sangafowa Coulibaly, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, le Directeur de cabinet adjoint M. Apporture Kouakou s’est réjoui de la tenue de ces travaux qui viennent pour poursuivre les efforts en matière d’amélioration de la qualité des routes rurales à travers la mise en place du comité technique chargé du suivi de l’adoption et la préparation de la mise en œuvre de cette stratégie. Il a par ailleurs félicité le PSAC « depuis mai 2014, le PSAC : projet de partenariat public-privé entre l’Etat et les filières agricoles, a pu réhabiliter 1.200 km de routes rurales et est parvenu à entretenir régulièrement 2.200 km. » img_1192 a-t-il rappelé, avant de conclure son allocution sur des mots d’encouragement «  Ces résultats encourageants sont à mettre à l’actif du Coordonnateur du PSAC, de ses collaborateurs ainsi que toutes les parties prenantes à ce projet. Je les exhorte donc à accélérer la cadence pour que l’objectif final de 5.900 km de routes rurales à réhabiliter et entretenir dans neuf régions de la Côte d’Ivoire soit atteint, voire dépassé. »

D.S (lepaysan.ci)

Voir l’album photo de l’article