Après son départ du Conseil d’administration du FISH : Les planteurs d’hévéa rendent hommage à Lohouès Essoh

228
Vincent Essoh Lohoues, ex-PCA du FISH a reçu un vibrant hommage de la part des planteurs

20 février 2017 (lepaysan.ci) L’ancien président du Conseil d’administration du Fonds Inter professionnel de Solidarité Hévéa (FISH), le doyen Lohoues Essoh Vincent, a été célébré, hier, à l’hôtel Palm club par les membres de la structure dont il a présidé aux destinées pendant près de 13 ans.

« Les planteurs d’hévéa se réclamant du Fish dont je suis le porte-voix me chargent de vous dire qu’ils ont eu beaucoup de plaisir et éprouvé beaucoup de fierté à être à vos côtés et à vous accompagner dans la défense des valeurs qui vous sont chères et qu’ils ont partagées avec vous pendant 3 décennies, celles de la défense des intérêts des hévéaculteurs à quelque niveau qu’ils se situent pour améliorer leurs revenus, leurs conditions de travail et leur cadre de vie (…) Vous êtes, incontestablement, un leader emblématique de la filière hévéa, très ouvert aux attentes de tous les petits producteurs de notre pays. C’est ce qui justifie d’ailleurs cette cérémonie d’hommage » a dit le successeur de Lohoues Essoh, Jules Dally, à son endroit.

Le nouveau PCA a, par ailleurs, prié son prédécesseur de traduire au chef de l’Etat le remerciement et la gratitude de la grande famille des planteurs d’hévéa de Côte d’Ivoire pour avoir pris l’ordonnance relative aux organisations interprofessionnelles agricoles et décidé de la mise en place de l’autorité de régulation par un projet de loi adopté en conseil des ministres.

En retour, le Ministre Lohoues a dit être honoré et sensible aux nombreux présents et aux mots gentils à son endroit. « Nous avons travaillé ensemble dans l’intérêt des planteurs. C’est pourquoi sans vouloir renvoyer l’ascenseur, je voudrais vous demander d’accepter que je dédie à chacune et à chacun de vous ce tribut d’hommage. Vous le méritez tous et bien (…) L’héritage que je voudrais vous laisser au-delà de tous les acquis, c’est l’esprit des planteurs unis autour des nouveaux responsables qui luttent pour le bien-être et le développement de leur pays » a dit Lohoues Vincent qui avait à ses côtés son épouse.

Source : Le Nouveau Réveil