Abidjan: Le prix du kilo de chou et de concombre au double sur les marchés

985
(Image d'archive utilisée juste à titre d'illustration)

23 novembre 2016 (lepaysan.ci) Les prix de certaines denrées comme le chou et le concombre sont en hausse, à près du double de leur coût en passant de 150 FCFA/Kg en septembre à 350 en novembre pour le premier et de 100 FCFA à 250/Kg le second à la même période, a constaté mardi un journaliste de ALERTE INFO.

« On n’en trouve plus aussi abondamment qu’avant », explique Mariam une revendeuse du marché de Marcory (sud d’Abidjan), justifiant la hausse de ces prix.

Le prix du Kg de tomate a augmenté en passant de 600 FCFA chez certains revendeurs de Yopougon (ouest) début novembre à 800 FCFA deux semaines plus tard.

Au marché de Cocovico à Cocody (Abidjan est), le Kg de tomate a atteint 1.000 FCFA selon un constat à la première semaine de novembre.

La tomate comme le chou et le concombre sont des produits maraichers produits en Côte d’Ivoire et de grande consommation.

Dans le but d’en « augmenter la production (…) et d’améliorer leur commercialisation afin d’assurer l’approvisionnement des grandes villes », l’Union européenne a accordé lundi treize milliards de francs CFA, soit vingt millions d’euros, à la Côte d’Ivoire, lors de la visite d’une délégation de l’institution à Abidjan.

« Cet appui se concentrera sur le secteur maraîcher en milieu péri urbain et la filière manioc et sources amidonnées en milieu rural », selon un communiqué du gouvernement.