Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 21 juin 2017

130

Le mercredi 21 juin 2017, un Conseil des Ministres s’est tenu de 11h à 13h, au Palais de la Présidence de la République à Abidjan, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’Etat.

L’ordre du jour de cette réunion comportait les points suivants :

A/-Mesures Générales
⎯ Projets de décrets
B/-Mesures Individuelles
C/-Communications

C/– COMMUNICATIONS

4- Au titre du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, en liaison avec le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques et le Ministère des Eaux et Forêts ;

Le Conseil a adopté une communication relative à la visite de travail du Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Président de la 29e conférence de la FAO pour l’Afrique, en Afrique du Sud, du 15 au 20 mai 2017.

Cette mission a été une opportunité pour le Ministre de faire la promotion de l’agriculture ivoirienne dans cette zone du continent et de nouer des partenariats en vue d’attirer l’investissement privé sud-africain vers la Côte d’Ivoire et la sous-région ouest africaine.
Au cours de cette mission, le Ministre a eu des échanges avec son homologue sud-africain et le Directeur Exécutif du NEPAD.
Les échanges avec le NEPAD ont notamment permis d’obtenir de cette agence :
– un appui à la Côte d’Ivoire dans le processus de formulation et de mobilisation des ressources du Plan National d’Investissement Agricole (PNIA) deuxième génération ;
– son adhésion au partenariat qui lie la Côte d’Ivoire au chocolatier Mars pour la conception et la création à Abidjan, de l’académie mondiale du chocolat.
En outre, des rencontres avec les opérateurs privés ont permis d’identifier des entreprises sud-africaines désireuses d’investir dans le domaine de la production et de la transformation du manioc, de la noix de cajou, des fruits et légumes ainsi que du maraîcher

8- Au titre du Ministère de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable, en liaison avec le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, le Ministère du Plan et du Développement et le Ministère des Eaux et Forêts ;

Le Conseil a adopté une communication relative au lancement officiel de l’Initiative Cacao et Forêts en Côte d’Ivoire.

Cette initiative fait suite à l’allocution du Président de la République en 2014, lors du sommet de New York sur le climat, au cours de laquelle il a pris l’engagement, d’une part, de promouvoir une cacaoculture zéro déforestation en Côte d’Ivoire, en partenariat avec le secteur privé et, d’autre part, de reconstituer le couvert forestier national pour atteindre 20% du territoire. Ainsi, depuis 2015, le Conseil du Café-Cacao, avec l’appui du Secrétariat Exécutif Permanent REDD+ (SEP REDD+), a développé une vision dénommée « Cacao, ami de la forêt » qui a été intégrée dans la note d’orientation politique sur l’agriculture zéro déforestation présentée à la COP21 à Paris.
Les structures de gouvernance prévues dans le cadre du processus national REDD+ (SEP REDD+) ont été proposées pour coordonner le processus d’élaboration et d’adoption du plan d’action cacao-forêt de la Côte d’Ivoire, avec la participation active de la Fondation Mondiale du Cacao (WCF), de l’Initiative pour le Commerce Equitable (IDH) ainsi que du Conseil du Café-Cacao. L’objectif est de faire adopter ce plan d’action Cacao et Forêt par le Gouvernement, afin qu’il puisse être présenté à la 23e Conférence des Parties sur le Climat, qui se tiendra en novembre 2017 à Bonn, en Allemagne.
Le Conseil a autorisé le lancement officiel de l’atelier de réflexions sur l’élaboration et la mise en œuvre concrète en Côte d’Ivoire, du plan d’action de l’initiative Cacao et Forêts.

Fait à Abidjan, le 21 juin 2017
Bruno Nabagné KONE
Ministre de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste,
Porte-parole du Gouvernement