Palme: la plus grande usine de transformation en Afrique inaugurée au Gabon

0
188
Le Président Ali Bongo Ondimba inaugure l'une des plus importantes usines d'huile de palme d'Afrique subsaharienne

14 avril 2017 (lepaysan.ci) Le Gabon vient de se doter de l’une des plus grandes usines de transformation d’huile de palme d’Afrique. D’une capacité de 138 700 tonnes d’huile qui a couté 39,6 millions de dollars (22 milliards de FCFA) a été officiellement mise en service à Mouila au sud du Gabon par le président gabonais Ali Bongo.

Ali Bongo était radieux en coupant le ruban symbolique de la nouvelle usine. Selon lui, grâce au palmier à huile, l’agriculture gabonaise longtemps délaissée prend un nouveau départ.

Baignant dans un boom pétrolier entrant les années 70 et 80, le Gabon s’est lancé dans l’importation massive des produits vivriers. Les pétrodollars ne coulent plus assez. Et l’agriculture a été choisie comme l’un des secteurs clefs pour diversifier l’économie. « L’année dernière, nous avons planté à nous tous seuls plus de 50% des palmiers à huile en Afrique ! D’ici une décennie, le palmier à huile rapportera autant que le pétrole aujourd’hui » se félicite Ali Bongo.

Le chef de l’Etat gabonais a profité de la circonstance pour répondre aux environnementalistes qui accusent le Gabon et son partenaire singapourien Olam de dévaster la forêt. « Les critiques viennent souvent de milieux qui soutiennent plutôt l’huile de soja ! C’est toujours la même bataille entre le soja et la palme, assure Ali Bongo… Ensuite, tous nos projets sont certifiés ! »

Pendant que le pouvoir savoure ces moments, l’ONG environnementale gabonaise, Brainforest de Marc Ona Essangui accuse Olam de s’accaparer les terres, dévaster la forêt et exploiter les populations rurales.

Source : rfi.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE