Campagne intermédiaire de cacao 2017: ADRESSE AUX PRODUCTEURS

184
Mme Touré Massandjé Litsé, ex-Directeur Général du Conseil Café-Cacao

Chers parents producteurs de cacao, la campagne intermédiaire va bientôt s’ouvrir. Il est important pour Le Conseil du Café-Cacao de vous dire comment on fixe le prix au producteur.

D’abord, il faut savoir que le prix garanti au producteur dépend du prix du cacao fixé à Londres. Comprenez que le prix du cacao, c’est comme le prix de la banane sur nos marchés. Quand la banane manque sur le marché, son prix augmente, donc ça coûte cher. Mais quand il y a beaucoup de banane sur le marché, le prix diminue et ça devient moins cher.

Chers parents, rappelez vous que depuis la création du Conseil du Café-Cacao, le Gouvernement a promis de vous donner 60% du prix fixé à Londres. Ce qui veut dire que si le prix à Londres est de 1 000 F CFA/Kg, le producteur reçoit 600 F CFA/Kg. Tandis qu’avant la réforme de la filière, le producteur recevait 45% du prix fixé à Londres c’est à dire si le prix était de 1 000 FCFA à Londres, le producteur recevait 450 F CFA.

Braves producteurs, cela fait quatre (04) campagnes que le Gouvernement fait ce qu’il vous a promis. Comme exemple, au cours de la campagne 2012-2013, on vous a acheté le cacao à 725 F CFA/Kg parce que son prix à Londres était 1 200 F CFA/Kg soit 60% du prix à Londres. Et quand son prix est passé à 1 400 F CFA/Kg à Londres au cours de la campagne 2014-2015, on vous a donné 850 F CFA/Kg c’est-à-dire 60% du prix à Londres.

Pour la grande campagne 2016-2017, en octobre 2016, on a payé le cacao à 1 100 F CFA/Kg parce que son prix avait augmenté encore à Londres. Ce prix représentait toujours les 60% du prix à Londres qui était de 1 800 F CFA/Kg.

Chers parents producteurs, depuis octobre 2016, on a vu que la production du cacao a augmenté en Côte d’Ivoire comme au Ghana, donc y a beaucoup de cacao. Alors le prix à Londres a beaucoup diminué.

Vous voyez, en octobre le prix à Londres était de 1700 F CFA mais aujourd’hui il est à 1200 F CFA. Cette situation fera que le prix au producteur de la campagne intermédiaire va aussi diminuer.

Mais, rassurez vous chers parents producteurs, le Gouvernement va vous donner 60% du prix fixé à Londres comme il a toujours fait.

Le Conseil du Café-Cacao vous recommande beaucoup de courage et vous rappelle que des moments difficiles ont toujours existés dans la filière depuis la Caisse de Stabilisation. C’est comme dans notre vie de tous les jours, il y a des hauts et des bas (ou bien il y a des moments heureux et des moments difficiles). Cette situation est donc passagère. Pour mieux résister, il faut redoubler d’efforts pour faire de la bonne qualité. Il faut donc rester optimiste (ou avoir foi en l’avenir).

Pour finir, Chers Parents retenez que le prix garanti au producteur dépend du prix fixé à Londres et que le Gouvernement vous accordera toujours au moins les 60% du prix fixé à Londres.

Merci chers parents pour votre attention et pour votre contribution au développement de la filière café-cacao en Côte d’Ivoire.

LA DIRECTION GENERALE