10 millions à gagner avec l’aubergine kotobi

3029
L'aubergine Kotobi est une variété africaine améliorée dont les fruits sont ronds, volumineux et souvent de couleur blanche, jaune ou violette

12 décembre 2016 (lepaysan.ci) En Côte d’Ivoire, la consommation de l’aubergine fait partie des habitudes gastronomiques. Mais, l’aubergine kotobi a une singularité gustative qui en fait un produit très demandé. Cette variété d’aubergine offre en outre, une forte rentabilité, car disposant d’un prix de vente rémunérateur pour le producteur en plus d’avoir une floraison continue garantissant au planteur un revenu régulier sur plus d’une année.

L’aubergine Kotobi est une variété africaine améliorée. Ces fruits sont ronds, volumineux et souvent de couleur blanche, jaune ou violette. Comme toutes les aubergines, elle peut être cultivée toute l’année.

L’aubergine Kotobi s’adapte à toutes les zones de culture en Côte d’Ivoire, mais il faut éviter les sols hydromorphes avec stagnation permanente d’eau pour une grande rentabilité. Pour les bas-fonds, il est conseillé la création de buche ou la mise en place d’un système de drainage.

Il faut toutefois vérifier que le terrain choisi pour la culture de l’aubergine Kotobi n’ait pas servi auparavant pour la culture des solanacées comme la tomate et le piment. Le sol destiné à cette culture doit être léger, franc et aéré. Les sols trop sableux sont à éviter.

Plantation

Il faut commencer la plantation de l’aubergine Kotobi par une pépinière qui dure 21 jours sur une planche de 10 m sur 1,2 m. Pour une plantation d’un hectare, il faut environ 500 g de semence.

Prévoir un minimum de 50.000 F CFA pour l’achat de semences à raison de 10.000 F CFA pour 100 g. 10 jours après la levée, on procède à un traitement insecticide et fongicide sur la planche. En même temps que la mise en place de la pépinière, il faudrait préparer le sol. Il s’agit du labour et de la pulvérisation. Le sous solage sera exécuté avant ces deux opérations s’il existe des indurations en profondeur. Le traitement total de la plantation à raison de 4L/Ha d’herbicide sera fait afin de détruire toute espèce végétale présente sur le terrain. Ensuite, il faut ajouter de l’engrais de fond sur les planches. Du « vital plus » granulé pour 8 sacs de 25kg/Ha (8.000 F CFA/sac) ou l’urée (18.000 F CFA/sac). Traiter ensuite le sol contre les insectes, les nématodes et les champignons en utilisant le carbofuran ou le carbosurfan à une dose de 50kg/Ha à raison de 3.000 F CFA/kg.

Il faudrait séparer les plants de 40 à 50 cm et prévoir 60 à 80 cm entre deux lignes pour aérer le champ. La pépinière de l’aubergine Kotobi dure 45 jours. Après cette période, il faut passer au repiquage qui se fait tôt le matin ou tard dans l’après-midi

Entretien

L’entretien de la plantation doit se faire tous les trois mois, soit manuellement ou de façon chimique. 20 à 25 jours après le planting, il convient d’apporter de l’engrais de croissance come le Npk à raison de 5 sacs de 50kg/Ha (21.000 F CFA le sac) ou le « vital plus » à raison de 50 sachets dose de 50 g pour un hectare (1.500 F CFA le sachet).

On peut, en fonction des besoins, avoir recours à 3 applications d’insecticides et 3 applications de fongicides. Le cypercal ou cypalm (12.000 F CFA le litre), le légumax (12.000 F CFA le litre) et le karaté (20.000 F CFA le litre) sont les insecticides conseillés. Il est souhaité que ces différents insecticides soient alternativement pour plus d’éfficacité. Les fongicides recommandés sont « le banco plus » liquide (10.000 F CFA le litre pour un hectare) l’Ivory et Maneb (entre 3.500 et 5.000 F CFA le kg.)

Les traitements doivent se faire au besoin et non systématiquement. L’engrais biologique est aussi conseillé. L’aubergine Kotobi étant sensible aux maladies et aux bactéries, il convient d’éviter les zones endémiques, les mouvements et les transferts de matériels agricoles.

Pendant la fructification qui débute entre 2 mois et demi et 3 mois après le planting, il faut appliquer un litre de vital liquide à la plantation. A maturité, la plante atteint entre 80 cm et 1,2 m.

La récolte et la commercialisation

La récolte de l’aubergine Kotobi débute 3 à 4 mois après le planting et peut durer au moins 1 an si la plantation est bien entretenue.

Pour récolter l’aubergine Kotobi, il faut couper le fruit à 1 cm du pédoncule.

Entre le 4ème et le 7ème mois, on peut faire une récolte par semaine. Le rendement de l’aubergine Kotobi est d’environ 20 tonnes l’hectare. La conservation des aubergines se fait dans les cageots avec des plastiques autour, pour éviter les chocs lors du transport.

Le prix de l’aubergine Kotobi est actuellement d’au moins 500 F CFA le kilogramme. Ainsi, avec ce prix moyen, le planteur de cette variété d’aubergine peut se retrouver avec environ 10 millions de revenus après une année de récolte. Il devra déduire de cet argent, l’investissement (semences, engrais, insecticides, fongicides et main d’œuvre) évalué à 1,5 millions de F CFA.

 

Source : Le Journal de l’Economie